Au centre, Ariane Forget (Mont Saint-Sauveur) a eu le meilleur sur Sarah Brown (Mont Tremblant) pour remporter l’or à l’issue des deux premières manches du slalom géant couru dimanche au Mont-Édouard, dans le cadre du Critérium U16 présenté par Audi. Marie-Pierre Brunet (Bromont), à droite, complète le podium.

La visite monopolise les podiums

Les skieurs Ariane Forget du Mont Saint-Sauveur et Émile Beyries de Sutton ont enlevé les honneurs de la première des deux étapes de slalom géant présentées sur la piste Desjardins de la station du Mont-Édouard, à l’issue de la deuxième journée de compétition du Critérium provincial U16 présenté par Audi. La deuxième étape sera courue lundi, à compter de 9 h 30, avec la présentation de deux autres manches du slalom géant.

Depuis vendredi, le club du Mont-Édouard et les dirigeants de la station anjeannoise accueillent les 160 meilleurs skieurs alpins du Québec âgés de 14 et 15 ans. Dimanche, le défi était de taille pour l’élite alpine et, malgré quelques sorties de pistes spectaculaires, l’organisation n’avait aucun incident malheureux à déplorer. « Les athlètes ont terminé cette troisième journée de compétition avec le sourire », assure Roger Dallaire, directeur au développement du Mont-Édouard.

Chez les filles, la médaille d’or a été remportée par Ariane Forget (Mont Saint-Sauveur) qui a eu le meilleur sur Sarah Brown (Mont-Tremblant). Chacune a en effet remporté une manche, mais c’est Forget qui a obtenu le meilleur temps cumulé des deux manches. Marie-Pierre Brunet (Bromont) complète le podium pour la médaille de bronze. Médaillée d’argent au Super-G samedi, Forget est donc en excellente position au classement général.

La meilleure skieuse de la région a été Zea Marcil (Mont-Édouard) avec une 41e position. Sa coéquipière Élizabeth Tremblay la talonne au 42e rang.

Masculin

Chez les garçons, Émile Beyries (Sutton) est monté sur la plus haute marche du podium en compagnie de Jacob Comeau (Bromont), médaillé d’argent, et de François Maheux (Bromont), médaillé de bronze. Le meilleur représentant de la région a été Justin Gomolka (Mont-Lac-Vert), avec une 23e position. Samedi, au Super-G, il avait pris le 42e rang. 

De fait, samedi, l’organisation du Mont-Édouard est passée du rêve à la réalité et a pu apprécier concrètement le fruit du travail acharné des trois dernières années, avec la tenue d’une première course en Super-G d’envergure. Le Mont-Édouard, qui ambitionne d’attirer des événements d’envergure nationale et internationale, a donc réussi ce premier test. 

Rappelons que le podium féminin du Super-G de samedi était composé de Justine Lamontagne (Mont Sainte-Anne) pour l’or, d’Ariane Forget (Mont Saint-Sauveur) pour l’argent et de Jade Bonneville (Saint-Sauveur) pour le bronze. Dans le volet masculin, Louis Latulipe (Mont Sainte-Anne) a remporté l’or, Patrick Lebeau (Mont Blanc) l’argent et Édouard Turmel (Stoneham) le bronze.