Le personnel d’entraîneurs des Saguenéens peut compter sur les services d’un iPad pendant les matchs. Jean-François Jolin, Yanick Jean, Simon Gaudreault et Claude Bouchard peuvent ainsi présenter des séquences en temps réel aux joueurs.

La technologie au service des Sags

Si vous remarquez que les entraîneurs des Saguenéens ont les yeux rivés, tête penchée, sur un iPad derrière le banc au cours des prochaines parties, ce n’est pas qu’ils sont en train de regarder leur fil d’actualité sur Facebook. Depuis une semaine, ils ont ce nouvel outil à leur disposition, qui leur sert notamment à visionner les reprises de certaines séquences de jeu.

Une tablette est maintenant fournie à chacune des 18 équipes de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Grâce à l’application iBench, développée par le logiciel XOS Digital, les entraîneurs peuvent revoir des séquences spécifiques avec les joueurs dès leur retour au banc.

«C’est un outil d’enseignement supplémentaire», a expliqué l’entraîneur en chef des Saguenéens, Yanick Jean, ajoutant au passage qu’il était tout de même nécessaire de doser les notions d’enseignement via les technologiques. 

Comme tout nouveau gadget, tout le monde a besoin d’un certain temps avant d’être en mesure de le manipuler à son plein potentiel.

«Pour l’instant, ce n’est pas un succès à 100 pour cent, a convenu Yanick Jean. Il y a place à amélioration et ça va progresser. Ce n’est jamais parfait au départ, c’est comme dans tout.»

On retrouve également des iPad derrière le banc des équipes de la Ligue nationale de hockey. Les entraîneurs du grand circuit peuvent réviser certaines séquences impliquant des décisions des arbitres, et voir ensuite s’ils défient l’appel des officiels. Ce n’est toutefois pas le cas dans la LHJMQ. En d’autres mots, un entraîneur-chef du circuit Courteau peut tomber sur une séquence où il croit que l’arbitre est dans l’erreur (par exemple, de l’obstruction sur un gardien), mais il a les mains liées; il doit vivre avec la décision prise sur la glace.

Un iPad pour les joueurs

En début de saison, la direction des Saguenéens a pris la décision de fournir un iPad à tous ses joueurs. À une époque où l’appareil intelligent est pratiquement le prolongement de la main des jeunes, il est clair que ceux-ci n’ont pas eu besoin d’un mode d’emploi pour faire fonctionner leur nouvelle tablette.

«Ça nous est utile pour communiquer et montrer des séquences de jeu, a fait valoir Yanick Jean. On leur envoie un horaire en fin d’après-midi en vue de la journée suivante. Ils sont capables de voir toutes leurs présences sur la patinoire après un match, ils peuvent voir les chances de marquer contre eux, les buts, les situations sur les unités spéciales, etc. On a décidé d’utiliser cette façon de faire pour aider les joueurs à se structurer et à se discipliner.»

Yanick Jean a déjà travaillé avec un iPad pendant quelques saisons - dans une autre vie -, lorsqu’il était à la barre des Tigres de Victoriaville.

Les Saguenéens ont complètement revampé les bannières qui sont hissées au plafond du Centre Georges-Vézina.

Les bannières font peau neuve

Les Saguenéens ont complètement revampé les bannières qui sont hissées au plafond du Centre Georges-Vézina. Lors du retrait du chandail d’Éric Fichaud samedi dernier, les spectateurs avaient sans doute remarqué que la bannière de l’ex #35 était différente des autres. Toutes les banderoles sont maintenant identiques et du même coup, plus modernes. Les anciennes étaient en majorité blanches, mais les nouvelles sont sur un fond bleu foncé. Les partisans pourront contempler le fruit du travail samedi après-midi, lors de la visite des Wildcats de Moncton.

Pointes de plume

• Zachary Lavigne a obtenu le feu vert des médecins pour recommencer à s’entraîner sans aucune restriction physique. Il a participé à une première séance d’entraînement complète, vendredi après-midi. À partir de maintenant, le capitaine des Sags est évalué au jour le jour, mais il ne devrait pas affronter les Wildcats samedi. Lavigne a joué son dernier match le 16 décembre. Avant de tomber au combat, il totalisait 20 points en 22 matchs. Le jeune homme a également raté plus d’un mois en début de saison en raison d’une fracture de la mâchoire...

• Actif au Match des meilleurs espoirs de la Ligue canadienne jeudi soir en Ontario, Vladislav Kotkov est revenu au Saguenay en fin d’après-midi vendredi après-midi. Il sera de retour à son poste pour l’affrontement face à Moncton. C’est Alexis Shank qui sera le gardien partant pour la formation chicoutimienne...

• Les joueurs des Sags viennent de terminer une semaine intense d’entraînement complète. Leur dernier match remonte à samedi dernier, dans une victoire de 5-1 sur les Olympiques de Gatineau. Questionné à savoir s’il aurait aimé mieux renouer rapidement avec l’action après la bonne performance de la semaine dernière, Jean a signifié son désir de voir ses joueurs tenter d’imposer le rythme en début de match samedi. « C’est une page blanche chaque jour. Il ne faut pas rester accroché après une défaite donc c’est la même chose après une victoire », a annoncé Yanick Jean...

• En comptant la partie de samedi, les Saguenéens joueront 24 rencontres en 50 jours d’ici la fin de la saison régulière. On parle d’une charge de travail assez élevée. « On a eu trois semaines complètes d’entraînement et il fallait les utiliser, a commenté Jean. Les joueurs ont bien réagi. On a travaillé sur des séquences spécifiques, autant à l’attaque qu’en défense. »