Samuel Girard attirait déjà l’attention des médias lors de sa participation aux Jeux du Québec.

La saison mémorable de Samuel Girard au bantam AA

Avant d’accéder au midget AAA, au junior majeur, puis à la Ligue nationale, avec les Predators de Nasvhille, dans une passé pas si lointain, Samuel Girard a fait la pluie et le beau temps au hockey mineur régional, notamment dans le bantam AA avec la formation du Lac-Saint-Jean.

Cette saison mémorable de 2012-2013 s’était conclue avec une conquête de la coupe Dodge au printemps. Quelques semaines plus tôt, en mars, la sélection régionale, et surtout la Tornade de Roberval, avaient rempli le Palais des sports en finale des Jeux du Québec, s’inclinant par la marque de 5-4. « Ça ne fait pas longtemps », remarque Jean-Normand Tremblay, qui était l’adjoint d’Alexandre Maltais lors de cette saison incroyable. 

« On sortait tous les deux de la glace mardi quand on a été mis au courant grâce aux médias sociaux. C’est sûr que c’est un gros brin de fierté », raconte celui qui est maintenant entraîneur de la formation cadet des Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour alors que Maltais dirige les plus vieux dans le juvénile. 

« Ça rappelle de beaux souvenirs ce qui se passe cette semaine », exprime-t-il, rappelant que la formation jeannoise avait également participé à un tournoi en Suisse. Par la suite, Girard a passé un an avec les Élites de Jonquière, avant de graduer à 16 ans avec les Cataractes de Shawinigan. Trois ans plus tard, le défenseur de 19 ans débutera la saison à Nashville. 

« On n’est pas surpris, fait valoir Jean-Normand Tremblay. On savait qu’on avait un joueur exceptionnel entre les mains. On en parlait souvent entre nous les entraîneurs, même si on dit souvent aux parents de ne pas s’avancer sur le potentiel d’un joueur. On était convaincus qu’il allait pouvoir gagner sa vie avec le hockey et c’était un minimum.

« Chaque fois qu’il montait de calibre, les gens disaient qu’il allait pogner son Waterloo. Chaque fois, même s’il était toujours dans les plus jeunes, il dominait son nouveau calibre. Un moment donné, s’il n’atteint pas la Ligue nationale, qui va le faire ? Il a toujours été dominant partout où il est passé », souligne Jean-Normand Tremblay qui, bien humblement, se fait une fierté d’avoir contribué à la carrière du numéro 94. 

« C’était déjà un exceptionnel quand il est arrivé avec nous. Est-ce qu’on a ajouté à son coffre à outils ? Absolument. On l’a quand même eu deux ans et je ne peux pas dire qu’on lui a rien appris. Ça aurait été d’autres entraîneurs, ça aurait sûrement donné la même chose, mentionne-t-il. 

« Je pense lui en avoir appris, mais il m’en a appris également. J’ai appris de ces joueurs dans ces années-là. On avait de méchantes belles équipes. C’est sûr que ça fait un petit quelque chose. Est-ce qu’un jour je vais en diriger un autre qui va accéder à la Ligue nationale, je ne sais pas », de reprendre Jean-Normand Tremblay, précisant avoir travaillé sur la personnalité du jeune homme. 

« Il avait quand même un caractère assez fort sur la glace et même à l’extérieur, mais ça toujours été un bon p’tit gars », insite-t-il, se rappelant que Girard avait terminé premier marqueur après les Fêtes, même s’il était à la défense et à sa première année dans le bantam. 

« Il était capable de patiner de reculons quand il est arrivé avec nous, mais il n’avait jamais eu besoin de le faire. Il était tellement dominant qu’il patinait souvent d’avant », raconte Jean-Normand Tremblay, ajoutant que d’autres joueurs ont ensuite fait leur marque. Le gardien Samuel Harvey, le défenseur Jérôme Gravel, ainsi que les attaquants Antoine Girard et Jean-Simon Bélanger poursuivent tous leur carrière dans la LHJMQ. Jordan Martel, qui évoluait au Saguenay, s’était ajouté à la formation régionale des Jeux du Québec. 

« On avait Sam comme chef de file, mais il n’y avait pas seulement lui. On avait beaucoup de joueurs de talent

C’était notre pilier, mais il était bien accompagné. On avait une gang de bons gars et ils étaient faciles à diriger », d’exposer Jean-Normand Tremblay.