Trois pistes seront accessibles à mi-montagne pour les skieurs et planchistes, samedi et dimanche, au Mont-Édouard, à L’Anse-Saint-Jean. Il s’agit de l’une des ouvertures la plus hâtive de la station. Voici un aperçu des lieux sur une photo publiée mercredi. À cela devrait s’ajouter une 10 à 15 centimètres de neige prévus durant la nuit de vendredi à samedi!

La saison commence samedi

Les skieurs et planchistes qui sont impatients de dévaler les pistes enneigées pourront le faire dès samedi, sur les pentes du Mont-Édouard, à L’Anse-Saint-Jean. Grâce à l’efficacité des canons à neige, la station anjeannoise ouvrira trois pistes à mi-montagne, ce qui représente 2,2 kilomètres de surfaces skiables.

« C’est une des dates les plus hâtives depuis l’ouverture de la station. Le 18 novembre, c’est quand même tôt. Et si je regarde pour l’ensemble du Québec, il n’y aura que trois stations ouvertes en fin de semaine, soit nous, Saint-Sauveur et Saint-Bruno. Et on parle d’environ 200 mètres de pistes, tandis que nous, on parle de trois pistes ouvertes avec 2,2 kilomètres de pistes prêtes pour le ski », souligne Claude Boudreault, directeur général de la station du Mont-Édouard.

« C’est à mi-montagne, avec la remontée B, mais c’est tout de même un dénivelé de 250 mètres, ce qui représente déjà un bon dénivelé. Et avec les technologies d’aujourd’hui, les skieurs vont avoir droit en fin de semaine à un enneigement comme en février. Les pistes sont ouvertes à pleine largeur, avec 18 à 24 pouces de neige partout », ajoute-t-il en entrevue téléphonique.

La station ouvrira ses pistes à compter de 9 h, samedi et dimanche, et les skieurs et planchistes pourront s’amuser sur les pistes 6a, 7B et 9 jusqu’à 15 h 30.

L’investissement dans l’ajout de canons à neige rapporte. « Il y a deux ans, nous avions investi près d’un million de dollars, ce qui nous avait permis de doubler notre capacité d’enneigement. C’est sûr que si nous n’avions pas l’enneigement artificiel, nous ne serions pas ouverts. »

« Ouvrir un 18 novembre, c’est super plaisant pour notre clientèle, pour tous les skieurs et planchistes de la région et même de l’extérieur. On a mis l’invitation sur Facebook mardi et nous sommes déjà rendus à 41 000 clics », fait valoir le DG. Ce dernier ne s’attend pas à accueillir des légions d’adeptes de la glisse puisqu’il n’y a que trois pistes d’ouvertes. Toutefois, il estime que plusieurs voudront profiter des belles conditions annoncées pour le week-end. « En fin de semaine, on nous annonce de la belle neige naturelle, un 10 à 15 centimètres, et des températures de moins un, moins deux degrés Celsius, souligne Claude Boudreault. Le couvert des pistes est impeccable et s’il tombe un 10 à 15 centimètres de neige par-dessus ça, les gens vont skier comme s’ils étaient en février ! »

Grâce aux puissants canons à neige, le Mont-Édouard offrira 2,2 kilomètres de pistes enneigées aux skieurs et planchistes samedi et dimanche.