La popularité des pistes homologuées du Mont-Édouard est telle que les dirigeants ont limité le nombre de camps et restreint les périodes d’entraînement afin de ne pas pénaliser la clientèle de la station anjeannoise.

La renommée du Mont-Édouard rapporte

La notoriété des pistes d’entraînement du Mont-Édouard a fait son chemin dans le monde du ski alpin. La station de L’Anse-Saint-Jean a acquis ses lettres de noblesse et cela se traduit par des retombées tangibles, cette saison, alors que les équipes de compétition du Canada, des États-Unis et même de la France ont réservé leur place pour s’y entraîner.

« Le pari est maintenant gagné avec les dizaines et dizaines de demandes de clubs de compétition voulant s’entraîner sur les pistes homologuées FIS de la station cet hiver », a indiqué Marie-Êve Carrier, coordonnatrice du marketing au Mont-Édouard dans un communiqué.

Le projet de développer le produit de performance amorcé en 2015 combiné au nouveau système d’enneigement à la fine pointe de l’intelligence artificielle dans ses deux pistes homologuées FIS au coût de 3 M$ ont permis à la station anjeannoise de déjà accueillir, vendredi dernier, ses premiers skieurs-athlètes.

Cinquième plus haut dénivelé au Québec et seule piste Super-G homologuée dans la Belle province, la station de ski Mont-Édouard jouit maintenant d’une excellente renommée qui attire des équipes de partout au Canada et aux États-Unis et même outre-mer.

Avec son dénivelé skiable de 450 mètres, une trentaine de pistes aménagées, le développement des secteurs de ski haute-route et l’homologation d’une piste FIS Super-G (la seule au Québec), le Mont-Édouard est devenu une montagne très prisée par les skieurs.

Une vingtaine de clubs

En plus du nombre croissant des demandes de camps d’entraînement, le produit de performance offre une ouverture sur le marché international. En novembre et décembre, ce sont plus de 20 clubs de compétition, soit 80 à 150 athlètes par jour, qui dévaleront les pentes du Mont-Édouard pour s’entraîner, dont Ski Québec Alpin, Burke Mountain Academy du Vermont, Équipe du Québec de bosses et d’autres équipes du Québec, de l’Ontario, des États-Unis ainsi qu’une équipe de France.

L’engouement pour les pistes homologuées du Mont-Édouard est tel que pour répondre à la demande sans incommoder la clientèle habituelle, le nombre de camps a été limité et les périodes d’entraînement sont maintenant restreintes pour maximiser l’utilisation d’une seule à deux pistes par jour. Les autres pistes seront réservées au public.

Le produit de performance a d’ailleurs permis au Mont-Édouard de mériter le titre de station de ski de l’année Helly Hanson dans les Audi 2019 Canadian Ski Racing Awards par Alpine Canada Alpin ainsi que le prix de l’événement de l’année par Ski Québec Alpin grâce aux Championnats canadiens qui se sont déroulés en mars 2019 au Mont-Édouard. D’ailleurs, le club de compétition du Mont-Édouard a lui aussi mérité un prix pour les Championnats canadiens, soit celui décerné au bénévole de l’année.

Compétitions relevées

Pour la saison 2019-20, le Mont-Édouard accueillera deux compétitions de haut niveau, soit la Coachcup FIS le 30 novembre et le 1er décembre ainsi qu’une épreuve NorAm masculine du 3 au 7 février. Cette compétition NorAm regroupe les meilleurs skieurs du Canada et des États-Unis pour le pointage FIS de la Coupe du monde.