Quelque 520 cyclistes prennent part à la 17e édition de la Randonnée Hydro-Québec qui a été lancée vendredi à Alma, au Centre Mario-Tremblay. La randonnée sur la Véloroute des Bleuets se poursuit samedi et dimanche.

La Randonnée Hydro-Québec: 60% de nouveaux participants

La Randonnée Hydro-Québec attire cette année une majorité de nouveaux participants : 60 % des quelque 500 cyclistes qui prennent part à la randonnée sur la Véloroute des Bleuets le font pour la première fois ou renouent avec l’événement après y avoir participé il y a plusieurs années.

Cette donnée s’explique par les efforts déployés dans la dernière année afin de faire connaître la randonnée qui ceinture le lac Saint-Jean, selon Claude Asselin, directeur général de Liberté à vélo, l’organisation responsable de l’événement, qui en est à sa 17e édition.

« On a été un peu plus agressifs dans les salons, on a fait les salons de vélo. On a été plus agressifs aussi sur les réseaux sociaux. […] Le deuxième facteur, c’est que c’est comme une petite communauté, il y a beaucoup de gens, des familles, qui viennent ici pour se rassembler. Il y a un cycle de quatre-cinq ans, et les gens reviennent », a-t-il souligné, lors d’un entretien avec Le Progrès, au terme de la première journée de la randonnée de trois jours, sur le site du village-vélo monté dans le stationnement de l’école Jean-Dolbeau, à Dolbeau-Mistassini.

Les organisateurs ont aussi réussi à faire baisser la moyenne d’âge de la clientèle en proposant des promotions aux familles. La randonnée, accessible, convient bien aux adolescents, souligne M. Asselin, qui croit important de transmettre la passion du cyclisme aux plus jeunes.

80 % de l’extérieur
Les quelque 520 participants, dont 80 % proviennent de l’extérieur du Saguenay–Lac-Saint-Jean, ont parcouru une centaine de kilomètres, vendredi, du Centre Mario-Tremblay, à Alma, jusqu’à Dolbeau-Mistassini.

Ils ont pu profiter d’une magnifique journée ensoleillée, quasi parfaite, avec de faibles vents, outre la présence marquée de mouches noires dans certains secteurs.

Samedi, les cyclistes suivront la Véloroute de Dolbeau-Mistassini à Roberval, sur environ 85 kilomètres, avant de terminer leur randonnée dimanche en complétant les 75 km qui relient Roberval à Alma.

Les participants qui le souhaitent peuvent visiter tout au long de l’événement des sites touristiques, des entreprises et des commerces qui leur ouvrent leurs portes, que ce soit sur le parcours, ou via des boucles additionnelles.

Vendredi, notamment, la visite de la Ferme Gaston Morin, à Sainte-Jeanne-d’Arc, a été populaire. Les cyclistes, en plus de pouvoir circuler à vélo dans l’étable, ont également pu faire la rencontre d’un petit veau né le matin même.

La Randonnée Hydro-Québec est l’événement le plus important qui anime annuellement la Véloroute des Bleuets.