La blogueuse native de Chicoutimi, Mélany Houle, alias la Princesse de course, est de retour à Saguenay où elle participera au 5 km du Marathon du Fjord pour la 2e fois de sa jeune carrière sportive.

La Princesse de course présente au Marathon du fjord

C’est plus lumineuse que jamais que la Chicoutimienne d’origine, Mélany Houle, alias la Princesse de course, prendra le départ du 5 km du Marathon du Fjord couru ce matin (samedi) sur la Zone portuaire de Chicoutimi. La blogueuse qui connaît un parcours remarquable depuis un peu plus de deux ans, en sera à sa deuxième participation à ce rendez-vous dans sa ville natale.

« (À ma première présence), j’ai adoré le parcours, l’accueil, etc. Je me suis dit qu’il faudrait qu’il y ait plus de gens de Montréal qui puissent venir courir sur ce bel emplacement sur le fjord ! », confie-t-elle lorsque rencontrée vendredi dans les magnifiques sentiers du parc Rivière-du-Moulin.

Depuis qu’elle a décidé de se prendre en main il y a environ deux ans, la Princesse de course collectionne les bonnes nouvelles à partager. À l’époque, l’achat du cheval de ses rêves lui avait servi de motivation pour vaincre l’obésité qui empoisonnait son quotidien. De fil en aiguille, la Lavalloise a perdu du poids et fait ses premiers pas de course, elle qui détestait l’éducation physique à l’école.

Puis, en mai 2016, elle participe à la Course des princesses de Victoriaville où elle a plaisir à parcourir le 5 km. En mai, dernier, l’organisation lui a demandé d’agir comme ambassadrice, une mission dont elle s’acquitte avec plaisir. Depuis, les bonnes nouvelles s’accumulent pour la fille de Wellie Houle et Marguerite Larouche. L’an passé, elle a aussi pris part à la Course des divas à New York.

En juin dernier, avec quelque 125 livres en moins, la rayonnante Bleuette a réalisé un autre rêve en remportant la première place du volet « Transformation » du Championnat Fitness Canada tenu à Montréal. Elle a aussi accepté d’agir comme ambassadrice de la série canadienne de course pour femmes. « Ils amassent des fonds pour les jeunes athlètes féminines. Leur mission est de vraiment mettre en action les femmes avec des parcours de 2, 3, 5 et 10 km. C’est le fun ! C’est accessible et c’est une belle journée pour les filles », assure Mélany Houle qui a participé aux événements de Montréal (en fin de semaine dernière) et de Mont-Tremblant.

Elle a même « contaminé » son amoureux qui a cessé de fumer et s’est mis à la course lui aussi. En sa compagnie, elle a même relevé le défi de courir un 10 km lors du Marathon de Montréal, appréciant au plus haut point les encouragements des gens tout au long du parcours. Plus récemment, l’une de ses amies l’a même convaincue de prendre part à la ‘‘Mud Girl Race’’ de Saint-Sauveur. À la blague, elle avoue que son petit côté princesse l’avait d’abord incitée à contourner les trous de bouette, mais elle a fini par se laisser aller durant la course et s’est amusée. Et comme elle adore les défis, elle s’est déjà inscrite pour son premier demi-marathon, au Rock ‘n’ Roll Oasis Marathon de Montréal l’an prochain !

Chez Énergie Cardio

Mélany Houle était aussi très fière d’annoncer qu’elle vient d’être engagée comme entraîneure chez Énergie Cardio à Blainville. Un emploi qu’elle n’aurait jamais pensé occuper 24 mois plus tôt. « Je suis en formation, mais je suis officiellement engagée et ma spécialité sera d’offrir de l’entraînement privé avec des clients qui veulent perdre du poids et se prendre en main, explique la fondatrice de l’école « La Classe de chant Mélany Houle ». La jeune femme est surprise de voir la vitesse à laquelle s’enchaînent les bonnes nouvelles. « C’est fou comme les portes se sont ouvertes tout de suite ! Quand c’est compliqué, on dirait que c’est parce que ce n’est pas la voie à suivre ! »

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, elle profite maintenant du soutien de deux entreprises. Elle porte les leggings « Moov Active Wear », des pantalons de course avec compression incluse qui assure un maintien ferme, créés par deux Québécoises. Et depuis peu, elle a trouvé chaussure à son pied avec la boutique « Aux pieds sportifs » qui vient d’ouvrir à Laval et qui lui a demandé d’être leur ambassadrice.