C’est à cet endroit que sera construite la passerelle en porte-à-faux sur la rivière Ouasiemsca.

La Passerelle du 49e terminée avant la fin 2018

La Passerelle du 49e, ce circuit de motoneige et de quad qui s’étend sur 240 kilomètres et qui traverse de part et d’autre la MRC de Maria-Chapdelaine, continue de prendre forme. Le ministère des Transports du Québec, de la Mobilité durable et de l’Électrification des transports octroie 300 000 $ pour la finalisation de ce circuit.

Ainsi, la société de gestion du Parc régional des Grandes-rivières du lac Saint-Jean, qui orchestre le projet, pourra construire une passerelle en porte-à-faux sur la rivière Ouasiemsca dans le secteur de Saint-Thomas-Didyme. 

« Le but est d’accroître la sécurité des utilisateurs du circuit de motoneige et de quad. À l’heure actuelle, des planétaires circulent sur ce pont de forêt et il n’y a qu’une seule voie. Nous allons donc installer un porte-à-faux qui viendra se fixer au pont existant », précise le directeur général de l’organisme, Dominique Gobeil.

Ce dernier soutient que le pont mesure 100 mètres, ce qui peut compliquer la tâche lorsqu’un camion est déjà engagé. Les travaux de construction devraient commencer lorsque le sol sera complètement dégelé et seront complétés d’ici la fin de l’année. 

La Passerelle du 49e n’a pas encore été inaugurée, mais les motoneigistes y ont accès depuis cet hiver. Les trois autres saisons de l’année, ce seront les quadistes qui pourront bientôt s’en servir comme terrain de jeu. 

Pour ce faire, il reste, en plus de la construction du porte-à-faux, quelques travaux à apporter au circuit, notamment le dépôt de gravier à certains endroits. La signalisation demeure également à finaliser. 

La Fédération des clubs quads du Québec a confirmé qu’elle souhaitait utiliser le circuit de la Passerelle du 49e. Cela signifie qu’elle s’assurera d’entretenir le sentier, de le patrouiller et de fournir une assurance.