La pluie n'a pas gêné les participants puisqu'ils devaient traverser de petits ruisseaux. Et avec la chaleur, c'était presque bienvenu.

La Montée des Héros récolte 72 000 $

Malgré les averses de pluie qui ont ponctué une partie de l'avant-midi dimanche, pas moins de 750 personnes ont pris le départ de la 4e édition de la Montée des Héros tenue au centre Mont-Lac-Vert d'Hébertville. Les sourires et la bonne humeur étaient aussi au rendez-vous. De plus, l'événement qui était au profit de la Fondation de l'Hôtel-Dieu d'Alma a permis d'amasser 72 000 $. Donc, mission accomplie pour l'organisation.
Les équipes qui ont participé à la 4<sup>e </sup>édition de la Montée des Héros à Hébertville avaient droit à un échauffement collectif avant de s'élancer dans le parcours.
Après avoir surmonté les obstacles, les participants avaient droit à une arrivée colorée.
Cela dit, la coordonnatrice aux événements et aux communications de la Fondation, Alexandra Gilbert, mentionne que l'organisation aurait souhaité un nombre accru d'inscriptions sur place, mais étant donné la pluie en matinée, il était difficile de prévoir que le soleil se pointerait en début d'après-midi.
« Ç'a quand même été positif dans les circonstances. On a eu une super belle montée. Les gens étaient très satisfaits et ils ont trouvé le parcours plus accessible et plus familial (que par le passé). On trace donc un bilan très positif de l'événement. »
La course proposait un parcours de 21 obstacles, dont six nouveautés. Du lot, en plus de leur endurance physique, les participants devaient aussi faire preuve d'habileté à une épreuve de tir de balles de peinture sur des cibles, gracieuseté d'Aventure Paintball Lac-Saint-Jean. 
L'activité a permis d'amasser 72 000 $, soit un peu plus que l'objectif visé. Ce montant permettra l'achat d'un colposcope pour le département de la périnatalité de l'Hôtel-Dieu d'Alma. 
Mentionnons enfin que la 4e édition comportait une classe Élite.
« La classe Élite a fait deux tours de parcours et on les a fait trimer dur, lance en riant la porte-parole de la Fondation. Autant le parcours régulier était familial, autant les participants de la classe Élite ont eu chaud ! »