La LBJEQ espère démarrer le 15 juillet

Revirement de situation complet dans la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ). La saison qui semblait plus que jamais compromise dernièrement semble maintenant en voie d’être sauvée et pourrait débuter aussi tôt que le 15 juillet. 

Les dirigeants du circuit provincial, dont font partie les Voyageurs de Saguenay, sont assez optimistes pour s’avancer sur une date de reprise dans l’annonce de leur plan de relance, dévoilé mercredi matin. Chaque équipe disputerait un calendrier de 21 parties qui seront toutes disputées à l’intérieur de sa division, à l’exception d’un match contre l’équipe des 16 ans et moins de l’Académie de Baseball du Québec, afin de limiter les déplacements au maximum. 

Les Voyageurs disputeraient donc 20 rencontres face à leurs rivaux des Aigles de Trois-Rivières, les Diamants de Québec et les Alouettes de Charlesbourg. Quatre scénarios ont été mis de l’avant et c’est celui qui a été retenu. Les séries éliminatoires seront également modifiées et le format sera déterminé au cours des prochaines semaines. Les entraînements pourront pour leur part recommencer dès lundi prochain le 15 juin, selon les phases déterminées par Baseball Québec. 

« Depuis le début de cette crise, nous avions espoir qu’une saison pourrait être disputée. Nous ne voulions pas priver les joueurs de notre circuit de leur sport favori pendant une année complète. Évidemment, la priorité était de respecter les consignes sanitaires, mais les conditions sont réunies pour que nous fassions aujourd’hui cette annonce », a mentionné le président Rodger Brulotte dans un communiqué, soulignant le travail accompli au cours des derniers mois par les dirigeants des équipes et de la ligue, ainsi que par les membres du comité exécutif et d’un comité consultatif de relance de quatre personnes formé en avril, le tout en collaboration avec Baseball Québec et la Santé publique provinciale.

L’annonce de la ministre du Sport amateur, Isabelle Charest, la semaine dernière, sur le déconfinement des sports collectifs, a changé le momentum vers un retour au jeu. 

« Depuis le 20 mars, on planifie différentes choses. On est en train de trouver une solution pour jouer et non pour ne pas jouer, ce qui ne serait pas compliqué. Les deux mètres et l’impossibilité de jouer entre les régions, ça réglait le problème. On ne pouvait pas le faire. On devait trouver des solutions pour jouer à la balle », d’insister le coloré président de la LBJEQ lors d’un entretien téléphonique, soulignant au passage le travail des autorités gouvernementales avec la complexité du confinement sportif.

« Tu as tellement de disciplines et il n’y en a pas une pareille. Ce n’est pas facile. Ensuite, il y a le volet participation et le volet compétition, qui sont deux choses différentes », met-il en contexte. 

D’autres mesures seront annoncées prochainement par les dirigeants de la LBJEQ afin de respecter toutes les normes et recevoir le feu vert du gouvernement. « Nous, on va être prêts », assure Rodger Brulotte, précisant que la date du 15 juillet, jugée réaliste, n’est pas coulée dans le béton et pourrait être repoussée quelque peu sans problème. 

« Le but étant de pouvoir pratiquer le baseball dans un environnement sécuritaire, sans dénaturer le sport pour autant. De plus, la saison commencera lorsque tous les terrains des équipes de la Ligue seront disponibles pour accueillir des matchs. Il faut noter que plus de 100 joueurs de la Ligue évoluent dans une région différente de celle où ils résident », rappelle la LBJEQ dans son communiqué. 

Rodger Brulotte confirme que le scénario mis de l’avant implique des spectateurs dans les estrades, mais en faisant en sorte de respecter la distanciation physique, ce qui ne devrait pas être un problème au Stade Richard-Desmeules. Des plans pour chacun des sites seront élaborés.

« On anticipe de jouer avec des spectateurs, mais pas des stades pleins », annonce Rodger Brulotte, soulignant la collaboration des équipes dans les efforts pour tenir une saison malgré des pertes financières généralisées. 

Sans Gatineau

Les Tyrans de Gatineau effectueront une pause pour cette saison 2020 qui se déroulera donc à 12 équipes. La situation de la COVID-19 en Outaouais et le financement plus difficile expliquent ce retrait temporaire. Les joueurs de cette formation pourront tout de même évoluer dans la LBJEQ avec une autre équipe selon un processus qui sera rendu public prochainement.