Alexandra Vagramov a utilisé sa puissance et ses coups précis pour venir à bout de Jacqueline Cako, lundi.

La jeunesse s’impose

La jeunesse a brillé, mardi, au Challenger Banque Nationale de Saguenay. Invitées des organisateurs, Jada Bui et Alexandra Vagramov ont toutes les deux accédé au deuxième tour du tableau principal.

Bui, 16 ans, a battu la cinquième tête de série Elitsa Kostova en deux manches de 6-4 et 6-3. La Bulgare est classée 210e au monde sur le circuit de la WTA, tandis que la jeune Canadienne n’a même pas encore de classement!

Pour cette première victoire en carrière dans un tableau principal d’un tournoi ITF, Jada Bui a pleinement savouré le moment.

« C’était un match difficile et je ne m’attendais vraiment pas à être ici, mais je n’avais rien à perdre donc j’ai joué mon match et j’ai été agressive », a résumé l’Ontarienne.

Jada Bui poursuit sa progression chez les juniors. Elle n’est donc pas très familière avec les joueuses présentes à Saguenay, mais elle se concentre surtout sur son style, basé sur un jeu agressif, tout en tentant de prendre le contrôle des points, autant au service qu’en retour.

La jeune Bui a rendez-vous avec Quirine Lemoine au prochain tour, classée 398e. « J’espère être en mesure de poursuivre sur le même rythme qu’aujourd’hui (mardi) et je vais garder la même attitude, en me disant que je n’ai rien à perdre », a-t-elle laissé tomber.

La dureté du mental

De son côté, Alexandra Vagramov a démontré qu’elle avait les nerfs solides devant Jacqueline Cako. Au service à 4-5 en toute fin de troisième manche, l’athlète de Vancouver a dû effacer une balle de match avec un deuxième service. Elle a finalement remporté le point avec une balle sur la ligne en fond de terrain, avant de gagner sa partie au service.

«Je voulais seulement mettre la balle en jeu et rester le plus solide possible, a décrit la gauchère. Je suis heureuse que ça ait tourné de mon côté. »

Vagramov a enchaîné avec les deux derniers jeux du match. Au terme de la rencontre, Jacqueline Cako a dit sa façon de penser à l’arbitre, mettant certains appels en doute.

« C’est une joueuse que je ne connais pas donc j’ai voulu jouer mon match et utiliser mes forces », a mentionné Alexandra Vagramov. La joueuse de 17 ans a donc tiré profit de son entrée directe dans un premier tableau principal aussi important que celui de Saguenay, doté d’une bourse globale de 60 000 $ US.

« Je suis très reconnaissante d’avoir pu obtenir un laissez-passer pour le tableau principal C’est une expérience vraiment cool et j’essaie d’en profiter au maximum. »

Vagramov a rendez-vous avec Kateryna Kozlova, première tête de série, au deuxième tour. L’Ukrainienne a battu la Française Sherazad Reix 6-4 et 4-0 (abandon), lundi après-midi.

Dernière du trio de jeunes détentrices d’un laissez-passer en action lundi, Carson Branstine a eu moins de chance. Elle a baissé pavillon 6-2 et 7-6 (6) devant Francesca Jones, malgré une belle remontée à la deuxième manche.