Patrick Tremblay, Jean-François Gagné et le directeur général Dany Chouinard ont profité de la conférence de presse pour dévoiler le nouveau logo de l’Association du hockey mineur de Saguenay. Les trois points représentent les trois anciennes organisations, le bleu pour Chicoutimi (Sags), le rouge pour La Baie (National) et le vert pour Jonquière (Marquis).

La fusion touchera uniquement les joueurs de double lettre

Le fonctionnement de la première saison de l’Association du hockey mineur de Saguenay prend de plus en plus forme. Des réponses ont été trouvées afin de simplifier l’épineuse question du transport.

« La préoccupation principale des parents touchait surtout les entraînements avec le travail, l’école et les devoirs. Certains ont plusieurs enfants également. On a essayé de voir les manières qu’on pouvait amoindrir l’aspect du transport, tout en rencontrant notre objectif de regrouper nos équipes double lettre dans un seul bassin », partage le vice-président hockey de la nouvelle structure, Patrick Tremblay. 

En conférence de presse à l’aréna de l’UQAC, jeudi avant-midi, les dirigeants de la nouvelle entité ont dévoilé plusieurs éléments en vue de la saison inaugurale 2018-2019, dont la nomination du premier employé permanent, le directeur général, Dany Chouinard. Le transport a beaucoup retenu l’attention depuis l’annonce de la fusion des trois organisations. Les responsables pensent toutefois avoir trouvé une solution satisfaisante. La fusion globale touchera seulement les joueurs qui évolueront dans le double lettre dans les calibres atome, pee-wee et bantam, soit environ 12 % de la clientèle, selon leur évaluation.

Le midget et le junior demeurent dans les arrondissements respectifs. Les jeunes du simple lettre demeurent tous dans leur secteur. De l’atome à bantam, ce qui comprend environ 200 joueurs, un horaire sera établi sur cinq semaines avec 40 % des entraînements à Chicoutimi (pas à l’aréna Marina-Larouche de Chicoutimi-Nord), 40 % à Jonquière et 20 % à La Baie. Dans ce dernier cas, la possibilité de faire un entraînement de 90 minutes au lieu de deux de soixante minutes sera évaluée. La proportion a été déterminée en fonction de la provenance des joueurs. 

« On va commencer comme ça la saison prochaine et on va voir comment ça va se passer, explique Patrick Tremblay. Présentement, c’est le scénario sélectionné. On ne dit pas que ça ne va pas évoluer avec le temps. Au cours de la première année, on va voir comment ça va se passer. Ce n’est pas fixe dans le temps. Si on est capable encore d’améliorer et de diminuer l’impact sur les parents, c’est sûr qu’on va le faire. »

« On va gérer l’horaire des pratiques. Si on voit pendant l’année qu’on est capables d’améliorer des choses, on va le faire. Présentement, je pense que c’est le meilleur scénario pour diminuer l’impact », estime le dirigeant.

« Il ne faut pas oublier qu’à l’origine, ce qu’on regardait au niveau du CA, c’était une fusion complète. Il y a seulement le MAGH qu’on ne touchait pas. Il y a eu une énorme progression jusqu’à réduire à 12 % de la clientèle », rappelle Jean-François Gagné.

« Au niveau du simple lettre, c’est un niveau de proximité. Si ça va bien dans les arrondissements, on ne changera pas la formule. Les gens aiment que ce soit accessible », précise-t-il.

Des rencontres d’information se dérouleront dans les prochains jours afin d’expliquer clairement aux parents cette nouvelle façon de faire, dont à Chicoutimi dimanche.

Personnel technique

Un personnel technique a été formé. Il encadrera les entraîneurs et les joueurs de novice à bantam. Les trois adjoints des Sags, Claude Bouchard, Jean-François Jolin et Simon Gaudreault, sont les nouveaux coordonnateurs. Ils seront épaulés par des entraîneurs-conseils provenant de la structure intégrée ou des Élites de Jonquière midget AAA. Toutes les trois semaines, les équipes accueilleront un entraîneur, ce qui permettra de dynamiser les entraînements, estiment les dirigeants de la nouvelle association. 

« On le faisait déjà dans les associations, mais pas avec la même envergure ni les mêmes connaissances techniques. On donnait déjà du support à nos entraîneurs, mais je pense qu’on vient de monter d’une coche le niveau d’encadrement », pointe Dany Chouinard, précisant que des cliniques seront également organisées par arrondissement selon les journées pédagogiques.

EN BREF

• Dans le monde du hockey depuis une quinzaine d’années, le nouveau directeur général Dany Chouinard aura le mandat principal de superviser le volet hockey. Il a notamment été conseiller technique du hockey mineur de Chicoutimi et coordonnateur du programme sport-études sur la Côte-Nord. En poste depuis quelques semaines, il terminera la saison actuelle à la barre des Espoirs midget du Saguenay-Lac-Saint-Jean. « Dès mon entrevue, j’avais manifesté le désir de finir ce que j’avais commencé », fait-il valoir, conscient de la charge de travail...

• Les équipes double lettre ne seront pas formées nécessairement avec des joueurs exclusivement du même arrondissement, mais avec le calibre des joueurs, peu importe la provenance. Questionnés sur la possibilité que certains jeunes décident de se tourner vers le simple lettre, les responsables ne croient pas que ce sera un enjeu. « Ça arrive déjà tous les ans que des jeunes ne veulent pas aller dans le double lettre. On le voit et on va sûrement le retrouver lors du prochain camp d’entraînement », de préciser le vice-président hockey, Patrick Tremblay... 

• Une journée d’évaluation aura lieu le 14 avril afin de mesurer les habiletés des joueurs de novice à bantam. L’activité se tiendra simultanément dans cinq arénas. Les dirigeants veulent ainsi dresser un portrait de leur clientèle dans le processus de formation des équipes...

• Toutes les équipes double lettre porteront dorénavant le nom des Sags. Il représente l’implication de la formation junior majeur dans la nouvelle organisation ainsi que le sentiment d’appartenance. Le choix a été fait à la suite d’un concours organisé auprès de la clientèle cible. Nicolas Racine et Richard Bergeron, de Chicoutimi, ainsi que Christian Talbot de La Baie se sont d’ailleurs mérité une inscription gratuite. Le logo et les chandails seront dévoilés plus tard. Pour les noms déjà en place, que ce soit les Orioles, les Marquis, les Dynamos ou le National, ils seront dorénavant réservés aux équipes simple lettre...