Les biathlètes Vincent Girard et Pierre-Olivier Gallant, le golfeur Anthony Jomphe, la gymnaste Marie-Pier Gagnon, les patineurs de vitesse Émilien Blackburn et Charles Fortin, le cycliste sur route Jason Pilote (absent) ainsi que les entraîneurs d’athlétisme William Desrosiers, de biathlon Annie Girard et de gymnastique Pascale Côté ont reçu une bourse sportive, mercredi, de la Fondation Timi.

La Fondation Timi remet près de 18 000 $ en bourses

Le conseil d’administration de la Fondation Timi a présenté mercredi les récipiendaires des bourses printanières 2019 pour le Fonds des sports et le Fonds des arts de la culture, lors d’une cérémonie à l’hôtel de ville de Saguenay.

L’organisme a comme mandat de remettre des bourses à différentes personnes de tous âges de l’arrondissement de Chicoutimi s’étant démarqué dans le domaine sportif, culturel, artistique, scientifique ou sociocommunautaire afin de les soutenir dans leur perfectionnement, développement ou avancement. Les candidatures sont évaluées par un comité indépendant et bénévole formé d’un directeur sports et d’un directeur arts, ainsi que deux représentants de la Ville. Annuellement, entre 35 000 $ et 40 000 $ sont remis.

Ce printemps, quatre artistes, sept athlètes et trois entraîneurs ont reçu des bourses totalisant 17 883 $. Du côté sportif, les biathlètes Vincent Girard et Pierre-Olivier Gallant, le golfeur Anthony Jomphe, la gymnaste Marie-Pier Gagnon, les patineurs de vitesse Émilien Blackburn et Charles Fortin, ainsi que le cycliste sur route Jason Pilote ont tous reçu un montant de 1000 $. Les entraîneurs d’athlétisme William Desrosiers (600 $), de biathlon Annie Girard (500 $) et de gymnastique Pascale Côté (750 $) ont quant à eux profité d’une bourse de soutien au perfectionnement. Quatre récipiendaires ont également obtenu une bourse du Fonds des arts et de la culture, soit Cindy Dumais et Sara Létourneau, pour le soutien aux projets en arts visuels (3000 $), et Émilie Gaudreault (1033 $) et Rosalie Boivin (2000 $), pour le soutien au perfectionnement en danse.

Depuis sa fondation en 1973, la Fondation Timi a remis pour plus d’un million $ en bourses, tout en ayant maintenu un capital de plus d’un million $.

Le président de la fondation, Jean Laflamme, a mentionné après la cérémonie que les dirigeants prévoyaient souligner cet accomplissement prochainement dans le cadre d’une activité importante de financement. De plus, dans un futur rapproché, les membres de la fondation ont également comme projet de rajeunir son image afin de la mettre au goût du jour.