L’Avalanche croyait bien avoir percé la muraille de Rinne au second tiers, quand Nikita Zadorov a fait bouger les cordages, mais le but a été refusé en raison d’une obstruction envers le gardien causée par Carl Soderberg.

La fin pour l’Avalanche

DENVER — Mattias Ekholm a amorcé la poussée offensive de son équipe et les Predators de Nashville ont éliminé l’Avalanche du Colorado grâce à une victoire de 5-0, dimanche soir, lors du sixième match de la série.

Austin Watson, Filip Forsberg, Nick Bonino et Viktor Arvidsson ont touché la cible pour les Predators, qui se mesureront maintenant aux Jets de Winnipeg. Les Predators ont gagné trois des cinq affrontements entre les deux clubs cette saison (3-1-1). 

Le gardien Pekka Rinne a stoppé 22 rondelles pour signer un premier jeu blanc dans cette série. L’Avalanche croyait bien avoir percé la muraille de Rinne au second tiers, quand Nikita Zadorov a fait bouger les cordages, mais le but a été refusé en raison d’une obstruction envers le gardien causée par Carl Soderberg.

Les Predators n’ont pas laissé planer le doute en trouvant le fond du filet deux fois en première période. Ils ont ajouté deux buts lors de la période médiane pour faire taire les partisans présents au Pepsi Center.

Pas de magie 

La magie d’Andrew Hammond n’a pas fait son effet pour une deuxième partie de suite, car il a cédé cinq fois devant 37 lancers. Celui qui est surnommé le «Hamburglar» avait repoussé 44 tirs lors du cinquième duel de la série, permettant à l’Avalanche de garder espoir.

Watson a malmené l’Avalanche avec quatre buts et sept points dans cette série de première ronde. 

La seule chose qui manquait pour les Predators, c’était la contribution offensive des défenseurs, qui avaient égalé un record d’équipe pour le plus grand nombre de buts en une saison. Ekholm a remédié à la situation grâce à un boulet de canon à 7:02 du premier engagement.

Watson a sauté sur un retour de lancer de Colton Sissons un peu plus de trois minutes plus tard. Forsberg a quant à lui porté un dur coup à l’Avalanche en procurant une avance de 3-0 aux Predators dès la 38e seconde de la deuxième période.

Ce fut toute une saison pour l’Avalanche, qui représente une des plus jeunes équipes de la LNH. Les hommes de Jared Bednar avaient récolté 48 points en 2016-2017 et ils ont fait augmenter ce total à 95 cette saison. Ils ont obtenu leur laissez-passer pour les séries en gagnant leur dernier match de la saison, contre les Blues de St. Louis.