La fièvre du CrossFit s’empare de Jonquière

Près d’un mois après avoir couronné l’homme et la femme les plus forts au monde pendant les CrossFit Games, compétition internationale comparable aux Jeux olympiques ce cette discipline, ce sera au tour de Jonquière d’accueillir les adeptes de ce sport, samedi. Pour une quatrième année consécutive, dont trois en collaboration avec la Corporation centre-ville de Jonquière, 200 athlètes de partout en province viendront s’affronter dans des épreuves physiques près du stationnement du Complexe Fitness Santé.

La compétition régionale atteindra une participation sans précédent, alors que l’édition 2017 comptait 150 participants. « D’année en année, l’organisation s’agrandit pour en venir à se bâtir une réputation qui permet de rallier des athlètes de partout au Québec à notre compétition régionale », mentionne l’un des organisateurs, Christian St-Gelais, également propriétaire du CrossFit 2342.

Préalablement à l’événement, les sportifs étaient invités à s’inscrire dans un volet « intermédiaire » ou « élite », selon leurs capacités à réaliser certains mouvements propres à la discipline, tels que des « Hanstand push-up » (pompe sur les mains), sauts à la corde et le grimper de corde, par exemple.

Plus de 200 athlètes prendront part à la compétition régionale de CrossFit de Jonquière ce weekend.

Samedi, les spectateurs pourront donc observer les exploits des sportifs amateurs alors que les athlètes plus expérimentés s’élanceront dimanche sur le gym extérieur érigé pour l’occasion au centre-ville de Jonquière.

« Pour atteindre un niveau professionnel de CrossFit, tout passe par la nutrition. Avec une bonne alimentation, les athlètes seront en mesure de s’entraîner en moyenne deux heures par jour, à une cadence de six jours par semaine. Au départ, la compétition servait surtout à faire connaître le sport dans la région. Aujourd’hui, c’est surtout pour faire plaisir à nos membres, mais aussi pour démontrer tous les efforts déployés dans le gym au cours de l’année », souligne Christian St-Gelais.

Le CrossFit consistant en une variété de mouvements sportifs (gymnastique, course, haltérophilie, etc.) exécutés à haute intensité, les participants apprendront en quoi consiste leur épreuve quelques minutes seulement avant de s’exécuter. Plusieurs bénévoles seront sur place afin de comptabiliser le nombre de répétitions et le temps d’exécution de chacun.

Aucun des participants ne connaît la nature exacte des épreuves, celle-ci leur sera dévoilée quelques minutes avant de performer.

Bien qu’il soit difficile de prévoir l’issue de cette compétition sportive qui se déroulera en équipe de trois personnes de même sexe, l’équipe de Stéphane Cossette, qui a raflé les honneurs au cours des deux dernières éditions, sera à surveiller.