Le capitaine du Titan, Jeffrey Truchon-Viel, soulève le prestigieux trophée.

La Coupe Memorial au Titan

REGINA — Le Titan d’Acadie-Bathurst a soulevé le précieux trophée de la Coupe Memorial pour la première fois de son histoire, dimanche soir, grâce à un gain de 3-0 sur les Pats de Regina.

Adam Holwell et Samuel Asselin ont tous les deux trompé la vigilance de Max Paddock, en première et en troisième période, tandis que Ethan Crossman a assuré la victoire des siens en ajoutant un but dans un filet désert.

Evan Fitzpatrick a livré une performance impeccable en grande finale de la Ligue canadienne de hockey. Le cerbère s’est assuré de protéger la précieuse avance du Titan en repoussant les 28 tirs dirigés vers lui.

L’équipe hôtesse du tournoi, qui célébrait sa 100e édition, n’a pas été en mesure de capitaliser sur sa seule occasion en avantage numérique et a été blanchie par les hommes de Mario Pouliot. Paddock a pour sa part fait face à 43 lancers, dont 24 en période médiane.

Sam Steel a été nommé le joueur le plus utile à son équipe à l’issue de la rencontre. Le capitaine des Pats a bien failli remettre les compteurs à zéro à mi-chemin en troisième période après que Fitzpatrick ait offert un retour de lancer, mais le cerbère a réussi son déplacement latéral à temps pour limiter les dégâts. L’espoir des Ducks d’Anaheim a récolté 13 points en cinq rencontres au cours du tournoi.

Une première depuis 2013

L’organisation acadienne, qui avait également fait partie du tournoi en 1999, est devenue la première équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) à remporter les grands honneurs depuis les Mooseheads d’Halifax, en 2013.

Holwell a fait mouche à 16:10 du premier engagement pour briser la glace, procurant une avance d’un but au Titan. Le défenseur a ouvert la marque à l’aide d’un tir des poignets.

La formation des maritimes n’a pas joué de chance au deuxième engagement, ne réussissant pas à profiter des 24 tirs dirigés vers le filet adverse pour se forger une avance un peu plus confortable.

Il aura fallu attendre la 13minute de jeu au troisième engagement pour revoir la lumière rouge scintiller. Après avoir touché le poteau en deuxième période, Asselin a finalement été en mesure de contribuer aux succès des siens en ajoutant un but des plus importants. En descente à deux contre deux, l’attaquant a redirigé la passe de Jeffrey Truchon-Viel derrière la ligne des buts.

Faisant face à beaucoup de pression au dernier tiers, Fitzpatrick n’a pas flanché. Malgré les nombreux tirs en provenance de l’enclave, le gardien du Titan a été en mesure de bloquer 17 tirs durant les 20 dernières minutes de jeu.

Crossman a par la suite scellé l’issue de la rencontre en enfilant son troisième but du tournoi dans une cage déserte.