Malgré le temps gris et quelques orages, la première édition de la Classique 49 de dek hockey à Saint-Prime a été couronnée de succès. L’an prochain, l’événement sera de retour avec plus d’ampleur.

La Classique 49 de Saint-Prime couronnée de succès

La première édition de la Classique 49 de dek hockey, tenue à Saint-Prime en fin de semaine, a été couronnée de succès et sera appelée à prendre de l’ampleur l’an prochain. Un volet féminin pourrait même se greffer à ce tournoi très relevé dans la classe Open.

Faut dire que les organisateurs avaient deux atouts de taille pour assurer le succès de cette première. D’une part en misant sur le défenseur #49 de l’Avalanche du Colorado, Samuel Girard, à la présidence d’honneur de l’événement, mais aussi en ayant attiré les dix meilleures équipes de dek au Québec.

Évoluant en classe Open, Samuel Girard ne s’est pas contenté de signer des autographes et d’encourager les différentes équipes. Avec ses frères Christopher et Jérémy, Samuel s’alignait avec l’équipe du Joker 49. Bon, ils n’ont pas remporté le tournoi, mais disons que ç’a certainement mis du piquant ! En fait, ce sont les joueurs de l’équipe Hockey balle Haut-Richelieu qui ont été couronnés champion de la classe Open. Les matchs de la classe Open ont été très courus, attirant entre 500 et 600 spectateurs.

Président d’honneur de la première édition de la Classique 49 de Saint-Prime, le défenseur de l’Avalanche du Colorado Samuel Girard a aussi mis la main à la pâte avec ses frères Christopher et Jérémy au sein de l’équipe Joker 49.

Les surfaces de jeu n’ont pas été affectées par les fortes pluies puisque les aménagements font en sorte que le drainage s’effectue rapidement. De plus, les joueurs possèdent aussi des chaussures de pluie.

En plus de pouvoir admirer le talent des joueurs, les spectateurs pouvaient aussi assister à des spectacles « hommage à... » et une soirée avec DJ D4vid.

Plus d’envergure

« Ç’a très bien été. Nous sommes très très contents pour une première édition. Les dix meilleures équipes au Québec se sont déplacées chez nous. Juste ça, c’est incroyable. Et il y avait aussi quelques gros noms. Ç’a été un très bel événement dont on était fier », assure Alexandre Dufresne, membre du comité organisateur.

« Les entrées ont été à la hauteur de nos attentes, même si la nature ne nous a pas vraiment aidés. (...) Mais dès que le soleil sortait un peu, ça se remplissait ! »

Devant le succès obtenu, le comité chapeauté par le conseiller municipal Luc A. Bonneau a de l’ambition pour l’an prochain.

« On veut donner encore un grand coup l’an prochain. La réponse a été bonne et les joueurs veulent tous revenir. On veut faire un tournoi plus gros l’an prochain en ajoutant peut-être la classe Open féminine. Il y a de grosses équipes (féminines) dans la région et dans les grandes villes », avance Alexandre Dufresne.

Les commanditaires ont également contribué au succès de l’événement et l’organisation compte solliciter encore plus de partenaires pour l’an prochain. Enfin, même s’il n’avait pas tous les chiffres sous la main lors de l’entrevue téléphonique, M. Dufresne assure que la première édition de la Classique 49 se solde par un bilan positif.