Les membres du conseil municipal de Saint-Félicien pourront continuer à travailler pour que la candidature du Centre récréatif Marianne Saint-Gelais traverse d’autres étapes dans le cadre du concours Kraft Hockeyville 2020. L’objectif de 1000 bulletins de vote a été largement dépassé et le prochain rendez-vous est fixé au 14 mars.

La candidature félicinoise pour Hockeyville bien placée

Fort des résultats obtenus lors de la première étape de mise en candidature du Centre récréatif Marianne Saint-Gelais de Saint-Félicien au concours Kraft Hockeyville, le comité se prépare maintenant pour la deuxième ronde. L’objectif de 1000 bulletins de vote a été largement dépassé depuis la fin de la première ronde d’inscription le 9 février, de sorte que le centre félicinois pointerait au troisième rang du concours national.

« On a calculé que nous étions troisièmes au Canada dans les pointages, mais le pointage ne vaut que pour 20 % de la note », précise Alexandre Leclerc-Paradis, conseiller municipal de Saint-Félicien et membre du comité local. « Il y a 80 % du pointage pour le qualitatif. Dans le fond, la qualité des histoires compte beaucoup. On a eu beaucoup d’appuis de nos athlètes, dont les patineuses Marianne Saint-Gelais, Kasandra Bradette, le défenseur Samuel Girard, de l’Avalanche du Colorado, et toutes les entreprises du coin. »

Le comité a travaillé fort pour récolter le plus d’appuis possible et s’est fait accompagner par une firme de réseaux sociaux pour bien gérer cet apport important du concours. « On a (cumulé) 1683 bulletins sous forme de photos, de notes et d’histoires. Tout cela nous met au 3e rang. On a mis des capsules et des vidéos qui ont un peu plus de 20 000 vues, une entrevue avec RDI qui a pratiquement 25 000 vues, l’article dans Le Quotidien, etc. On est allé dans les polyvalentes et au Cégep de Saint-Félicien avec les ordinateurs pour faire voter les groupes », énumère-t-il.

Phase 2

Jeudi matin, le comité a tenu une première réunion pour préparer cette deuxième étape du concours. « On a eu un petit document où ils nous posent encore des questions, alors on fait le travail, mais il n’y aura pas d’annonce avant le 14 mars. (D’ici là), on se prépare comme si on continuait le processus. »

Le comité prépare différentes stratégies selon le dévoilement des quatre finalistes, le 14 mars. Si Saint-Félicien est la seule communauté au Québec, le comité sollicitera des appuis d’envergure provinciale en plus de ceux des différentes organisations régionales. « On est en train de regarder pour des influenceurs pour trouver le plus de monde possible pour le vote qui va se passer du 27 mars, à midi, au 28 mars à 20 h 30 », ajoute le conseiller Leclerc-Paradis.

Ce dernier rappelle que la mise en nomination du Centre récréatif Marianne Saint-Gelais résulte de l’initiative d’Éric Simard, le père de l’une des quatre jeunes victimes d’un accident de la route survenu à Chambord, en octobre. Même si M. Simard ne réside pas à Saint-Félicien, il a pensé que ce serait une bonne façon de redonner à la communauté félicinoise pour son soutien envers les jeunes.

Rappelons qu’en 2008, Roberval a remporté le concours Kraft Hockeyville. À l’époque, en plus de la jolie somme de 100 000 $ pour l’amélioration des installations sportives, le grand prix comprenait la présentation d’un match préparatoire du Canadien de Montréal face aux Sabres de Buffalo. « C’est la seule fois qu’il y a eu un gagnant au Québec, c’est à Roberval en 2008. Ils ne sont jamais revenus au Québec par la suite », souligne M. Leclerc-Paradis