L’an dernier, les spectateurs avaient eu droit à une lutte très serrée jusqu’à la fin entre le Français Édouard Lehoux et le Québécois Xavier Desharnais. Lehoux a devancé son adversaire d’une demi-seconde seulement pour remporter le 15 km du Marathon de nage du Lac-à-Jim à Saint-Thomas-Didyme.

La 7e édition promet de l’action au Lac-à-Jim

La 7e édition du Marathon de nage en eau libre du Lac-à-Jim, qui aura lieu samedi à Saint-Thomas-Didyme, sera marquée par un record de participation au 15 kilomètres, alors que 12 nageurs prendront le départ du challenge. Au total, une centaine de nageurs provenant des quatre coins du Québec sont attendus pour les épreuves de 1 km, 5 km, 10 km (relais ou solo) et le fameux 15 km.

Dans un communiqué, la coresponsable de l’événement, Gabrielle Trottier, rappelle que l’an dernier, la majorité des participants provenaient de l’extérieur de la région. « Bien qu’un travail de recrutement soit à faire auprès des nageurs de la région, le comité est très fier de réussir à attirer les clubs de natation de Montréal, de Québec et des alentours. Le site enchanteur ainsi que l’accueil des bénévoles et de la population y sont pour beaucoup. Durant leur court séjour au Lac-à-Jim, autant les nageurs que les entraîneurs sont impressionnés par la beauté des lieux et du site de compétition », fait-elle valoir concernant ce rendez-vous annuel qui se déroule sur le site du centre de villégiature Lac-à-Jim.

De fait, le comité organisateur et l’ensemble des bénévoles mettent énormément d’effort pour offrir une compétition sécuritaire et à la hauteur des attentes de chacun.

Vive lutte
Concernant le 15 km présenté par la Caisse populaire des Plaines boréales, les 12 nageurs devraient encore offrir une belle lutte. L’an dernier, les spectateurs ont eu droit à une arrivée très serrée entre le nageur français Édouard Lehoux et le Québécois Xavier Desharnais. Lehoux a devancé son adversaire d’une demi-seconde seulement, s’emparant ainsi du titre de champion de l’édition 2017. Les deux nageurs seront sur la ligne de départ, samedi, et il sera intéressant de voir qui aura le meilleur cette fois-ci. À noter la présence de deux nageurs aguerris, soit Sabryna Lavoie (Alma) et Gabriel Pouliot (Beauport) qui en seront à leur 6e participation.

« Encore cette année, nous sommes très heureux d’avoir un calibre aussi élevé pour cette course et de pouvoir accueillir des nageurs avec autant d’expérience », mentionne Gabrielle Trottier, précisant que l’ensemble des participants au 15 km prendront part à l’une des courses présentées dans le cadre de la Traversée internationale du lac Saint-Jean, que ce soit le 32 km FINA, le 10 km FINA ou encore le 10 km du Marathon de la relève.

Programmation
Cette année, grâce à la vague de chaleur des derniers jours, les participants pourront évoluer dans des conditions très confortables, puisque la température de l’eau varie actuellement entre 70 et 75 degrés Fahrenheit (21-23 degrés Celsius). La compétition prendra son envol à 10 h, avec le 1 km, la course la plus populaire. Puis, à compter de 10 h 45, les courses de 10 km solo, 10 km à relais, 15 km et 5 km s’enchaînent à un intervalle de 5 minutes.

Soulignons que pour les jeunes de 14 à 19 ans, l’épreuve de 5 km fait partie de la Coupe Espoir Canada. Au terme de chaque épreuve, des points sont attribués selon le classement des nageurs ayant terminé dans les temps réglementaires. À la fin de la saison, les nageurs ayant cumulé le plus de points se partageront des bourses totalisant 6400 $. Deux des cinq épreuves du circuit ont été tenues, soit celles de Montréal (23 juin/2 km) et Shawinigan (9 juillet/5 km). Suivront celles de Saint-Thomas-Didyme (samedi/5 km), Roberval (27 juillet/10 km) et lac Mégantic (10 août/7 km).

Pour plus d’information, communiquez avec Gabrielle Trottier au 418-637-0098 ou par courriel à marathondulacajim@outlook.com.