La dernière fois que la région a remporté le concours Kraft Hockeyville, c'était en 2008 à Roberval.

Kraft Hockeyville: le suspense perdure à Saint-Félicien

Le suspense va se prolonger pour connaître les quatre finalistes du concours Kraft Hockeyville. L’organisation, qui devait annoncer le carré d’as des candidatures reçues pour l’édition 2020 le 14 mars, a décidé de suspendre le dévoilement à plus tard, après consultation avec ses partenaires, la Ligue nationale de hockey (LNH) et l’Association des joueurs de la LNH.

Le dévoilement devait s’effectuer en direct samedi, à 18 h 30, lors de l’émission Hockey Central Saturday sur les ondes de CBC, juste avant le match Toronto-Boston. Mais comme la LNH a suspendu ses activités pour l’instant, l’organisation du concours en fait autant. La bonne nouvelle, cependant, c’est qu’une équipe de Sportsnet est venue tourner des capsules mercredi dernier, à Saint-Félicien. Une démarche qui porte à penser que le Centre récréatif Marianne Saint-Gelais pourrait se retrouver parmi les finalistes de l’avant-dernière étape du concours.

« Nous avons reçu un courriel vendredi soir, vers 21 h, nous expliquant qu’ils avaient suspendu le dévoilement du résultat des quatre derniers finalistes et qu’ils allaient recommuniquer avec nous. On parle d’un report et non d’une annulation », a indiqué le conseiller municipal de Saint-Félicien, Alexandre Paradis, lorsque joint dimanche.

« En retardant l’annonce du 14 mars, j’imagine qu’ils vont aussi retarder la période de votation du 27 et 28 mars. On est en attente », avance M. Paradis, qui est aussi membre du comité pour la candidature du centre sportif félicinois.

Les chances du centre félicinois sont certainement bonnes puisque l’équipe de tournage de Sportnet a réalisé des capsules vidéo avec le conseiller Alexandre Paradis, avec l’instigateur du projet, Éric Saint-Hilaire, et avec Gaston Girard, qui est le plus grand bénévole du hockey mineur de Saint-Félicien. Ils ont aussi filmé du patinage de vitesse, du patinage artistique et du hockey mineur.

« C’est ce qui nous met en confiance. Ils n’ont pas dû en filmer dix (des endroits en lice pour le concours). Ils étaient une équipe de trois qui sont venus par avion. On ne pense pas qu’il y en a d’autres au Québec. Alors, on reste en attente. (Le report) s’est décidé à la dernière minute, puisque vendredi, dans la journée, nous avions des communications avec eux voulant que le programme ne soit pas modifié. Ç’a l’air à s’être décidé en fin de journée, comme quoi ils allaient suivre la vague. Car il y a plusieurs partenaires associés au concours », rappelle l’élu félicinois.

La municipalité qui remportera le concours recevra un montant de 250 000 $, qu’elle pourra investir pour l’amélioration de ses installations sportives, dans le cas présent le centre récréatif Marianne Saint-Gelais.

Les gagnants seront aussi les hôtes d’un match de la LNH, comme ça avait été le cas en 2008, lorsque Roberval avait remporté la palme. À l’époque, le Canadien avait croisé le fer avec les Sabres de Buffalo sur la glace du Centre sportif Benoit-Lévesque. Plusieurs activités avaient été organisées, dont la visite d’anciens joueurs de la LNH.

À défaut de remporter le concours, Saint-Félicien ne serait pas en reste si elle fait partie des quatre finalistes puisqu’elle aurait alors droit à un montant de 25 000 $ pour rafraîchir les installations de son centre récréatif.