Kim Boutin et Mikaël Kingsbury ont été nommés athlètes individuels de niveau international lors du 45e gala Sports Québec, qui avait lieu jeudi à Laval.

Kingsbury préféré à Samuel Girard

Le patineur de vitesse courte piste Samuel Girard n’a pas réussi à détrôner Mikaël Kingsbury, au 45e gala Sports Québec qui se déroulait jeudi soir, à Laval. Le skieur acrobatique, médaillé d’or des bosses aux Jeux olympiques de PyeongChang, a été couronné pour une sixième fois de suite Athlète individuel international masculin par excellence.

En plus de sa victoire olympique, Kingsbury s’est montré quasi parfait sur le circuit de la Coupe du monde avec 12 médailles, dont 11 d’or, en 13 épreuves. En plus de Samuel Girard, le skieur de fond Alex Harvey était également en nomination dans cette catégorie, l’une des 20 au programme lors de la soirée animée par Claudine Douville et Matthieu Proulx, du Réseau des sports. À PyeongChang, le patineur de Ferland-et-Boilleau a été sacré champion au 1000 mètres en plus de mériter le bronze au relais et une quatrième place au 500 mètres. Aux Championnats du monde de Rotterdam, Girard a été décoré du bronze au cumulatif avec l’argent au 1500 mètres. Il a également remporté trois médailles en Coupe du monde, dont une d’or au 500 mètres. 

Sa coéquipière Kim Boutin a quant à elle reçu le Maurice d’Athlète internationale féminine. À sa première présence aux Jeux olympiques, la Sherbrookoise a volé la vedette avec trois médailles, avec le bronze au 500 mètres et 1500 mètres, ainsi que l’argent au 1000 mètres. La planchiste sur neige Laurie Blouin et la spécialiste des bosses Justine Dufour-Lapointe étaient également en lice. 

Frédéric Blackburn

L’entraîneur de Girard et Boutin sur l’équipe nationale de patinage courte piste, Frédéric Blackburn, originaire de Chicoutimi, a mordu la poussière dans la catégorie entraîneur de l’année. 

Le titre est allé au tandem Marie-France Dubreuil et Patrice Lauzon en patinage artistique. Trois des quatre duos sous leur supervision se sont classés dans le top-4 olympique, dont les champions en danse, Tessa Virtue et Scott Moir. Ces derniers ont également mérité le prix pour la catégorie Partenaires de l’année, conjointement avec un autre couple de patinage artistique, Meagan Duhamel et Eric Radford. En plus de remporter le bronze pour conclure leur carrière, Duhamel et Radford avaient combiné leurs efforts au reste de la délégation en équipe pour permettre au Canada de mettre la main sur une première médaille d’or des jeux.

La joueuse de hockey Mélodie Daoust a pour sa part été sacrée athlète en sport collectif niveau international. L’attaquante a notamment contribué à la médaille d’argent du Canada aux Jeux olympiques. Le hockey féminin a été bien en vue lors du gala. Les Canadiennes de Montréal, qui ont remporté les grands honneurs en 2017 dans la Ligue nationale féminine de hockey, ont pour leur part reçu le Maurice d’équipe de l’année.