Le professionnel du Club de golf Lac-Saint-Jean, Keven Fortin-Simard (à gauche) a conclu sa première participation à la Coupe Canada Sani-Marc/Desjardins au 3e rang, à deux coups du vainqueur. L’ancien joueur des Saguenéens, Vincent Blanchette (à droite), a terminé à égalité avec Fortin-Simard.

Keven Fortin-Simard termine troisième à la Coupe Canada

Le professionnel du club de golf Lac-Saint-Jean, Keven Fortin-Simard, a conclu sa première participation à la Coupe Canada Sani-Marc/Desjardins au 3e rang (total de -22), à deux coups du vainqueur, Eric Banks de la Nouvelle-Écosse (-24), à l’issue du tournoi disputé au Club de golf Victoriaville.

Contrairement à ses trois premières rondes (65-65-66), Fortin-Simard a connu moins de succès sur les verts lors de l’ultime ronde. De sorte que le Jeannois a remis une carte de 70 pour un total de 266, tandis que Banks a joué une ronde de 68 pour rafler les grands honneurs et la bourse de 25 000 $ avec un total de 264 (63-67-66). Le Torontois Russel Budd s’est faufilé au 2e rang (12 750 $) avec une ronde de 67 pour un total de 265 (63-68-67). L’ancien joueur des Saguenéens, Vincent Blanchette (Boucherville) a terminé à égalité avec Fortin-Simard grâce à une dernière carte de 69 (65-60-72). Fortin-Simard et Blanchette ont chacun reçu une bourse de 6750 $.

Joint sur le chemin du retour, Keven Fortin-Simard s’est dit tout de même satisfait de sa performance des derniers jours. « J’ai super bien joué et j’ai fait plusieurs bons coups roulés qui ont frôlé le trou, mais qui ne sont juste pas tombés dedans aujourd’hui. C’est ce qui a fait la grosse différence (avec les rondes précédentes). Je n’ai pas été capable de garder le momentum (sur cette facette du jeu) et ç’a traîné jusqu’à la fin. Je me suis donné une chance jusqu’au 18. Mon golf a été super bon toute la semaine, mais aujourd’hui, ç’a été un peu plus difficile sur les verts. »

Pour le professionnel du club Lac-Saint-Jean, il s’agissait d’un premier tournoi après celui de Bromont tenu à la fin juillet. Le vieux motorisé dans lequel il voyage avec sa conjointe et leur fille l’a forcé à modifier ses plans, mais il s’en accommode assez bien.

« C’est l’une des plus longues pauses que j’ai eues depuis le début de l’année, convient-il, mais la semaine prochaine, je devrais être à Sept-Îles pour jouer un tournoi en équipe avec Dave Lévesque. Puis, je vais jouer l’Omnium de Montréal (l’avant-dernière compétition du Mackenzie Tour) au Club de golf Elm Ridge (à l’Île-Bizard) au début septembre. »

Évidemment, son excellente semaine sur le parcours du club de Victoriaville est bonne pour la confiance. « J’ai joué bien des tournois et eu de bons résultats, mais -22 en quatre jours, je ne l’ai pas fait très souvent. Je savais que j’en étais capable, mais de l’avoir fait, c’est très bien. Ça augure bien pour la suite », assure-t-il.

« Il faut maintenant que je construise sur ce que j’ai fait de bien et non sur les petites choses qui ont moins bien été. Et il y a un paquet de trucs que je fais bien ces temps-ci. Je vais continuer à bâtir là-dessus et les résultats devraient bien aller », de conclure le pro de golf qui devrait d’ailleurs publier sous peu son nouveau plan de match pour les prochaines semaines.