Le Jeannois Keven Fortin-Simard a joué une première ronde de 76 sur les allées du club Old Oaks pour ensuite remettre une carte de 69 à l’issue du parcours du Century Country Club. Avec un total de 145 (+4), Fortin-Simard a conclu au 8e rang, à égalité avec cinq autres golfeurs, mais présentait tout de même le meilleur résultat canadien.

Keven Fortin-Simard joue de malchance

Malgré une deuxième ronde de 69 et le meilleur résultat canadien, le golfeur professionnel Keven Fortin-Simard n’a pas été en mesure d’éviter la coupure, lundi, dans le cadre de la dernière étape de qualification (sectional) en vue du 119e Omnium des États-Unis. Le défi était ambitieux puisque seulement quatre des 73 participants à ce tournoi tenu à Purchase, dans l’État de New York, obtenaient leur billet pour le prestigieux rendez-vous du 10 au 16 juillet, au Pebble Beach Golf Links en Californie.

Le professionnel et DG du Club de golf Lac-Saint-Jean est toutefois satisfait de sa prestation, précisant que les pointages ne reflètent pas la façon dont il a joué.

« Le premier 18 a été plus dur en terme de pointage, mais bien honnêtement, j’ai bien joué pas mal toute la journée, assure-t-il lorsque joint lundi soir, sur le chemin du retour. Le score ne reflète pas la façon que ç’a été. J’ai eu quelques malchances qui ont fait qu’au final, j’ai eu un peu trop de coups. Mais dans les faits, ç’a bien été pour les 23 derniers trous, après mes deux doubles bogueys. »

Le Jeannois a joué une première ronde de 76 sur les allées du club Old Oaks pour ensuite remettre une carte de 69 à l’issue du parcours du Century Country Club. Avec un total de 145 (+4), Fortin-Simard a conclu au 8e rang, à égalité avec cinq autres golfeurs. Durant sa première ronde, il a réussi deux oiselets, mais commis quatre bogueys et deux doubles bogueys. La deuxième ronde s’est mieux déroulée avec quatre oiselets et seulement deux bogueys.

Le Jeannois Keven Fortin-Simard a joué une première ronde de 76 sur les allées du club Old Oaks pour ensuite remettre une carte de 69 à l’issue du parcours du Century Country Club. Avec un total de 145 (+4), Fortin-Simard a conclu au 8e rang, à égalité avec cinq autres golfeurs, mais présentait tout de même le meilleur résultat canadien.

Malchances

Sur son blogue (Our own way), il résume d’ailleurs avec une touche d’humour ces malchances qui ont pimenté ses rondes : trois coups roulés manqués du #17 au #1, « mais avec les scores d’aujourd’hui, j’imagine que je ne suis pas le seul à en avoir échappé ». Il a réalisé son meilleur élan de fer de la journée au #3, mais sa balle a atterri une verge trop loin pour manquer le vert. Comble de malheur, elle est tombée sur un drain pour rebondir 50 verges plus loin dans le foin. Résultat : un double boguey. Au trou suivant, malgré la présence de trois surveillants, aucun n’a vu où sa balle avait atterri. Donc, un autre double boguey...

« Ça va vite parfois à ce jeu-là, mais je retiens pas mal plus de positifs que juste ces deux p’tits coups de malchance. Ça arrive, c’est tout. Mais j’ai travaillé fort pour les 23 trous suivants et ç’a passé ben proche », a philosophé Keven Fortin-Simard qui a pu compter sur son frère Dany pour l’appuyer comme caddie.

Prochain rendez-vous

Soulignons que pas moins de dix tournois de qualifications « sectional » ont été tenus, lundi, dont un au Canada et un en Angleterre.

Au total, 975 joueurs convoitaient les 75 places disponibles pour cette deuxième et dernière étape de qualification.

Quant à Keven Fortin-Simard, son prochain rendez-vous sera la qualification pour le Travellers sur la PGA, le 12 juin prochain, au Connecticut.