Les Marquis de Jonquière ont été couronnés champions régionaux chez les juniors AA jeudi.

Junior AA: les Marquis champions

Invaincus sur leur territoire depuis le début de la série finale, les Marquis de Jonquière ont été couronnés champions régionaux chez les juniors AA jeudi, en signant une victoire convaincante de 4-1 face aux Saguenéens de Chicoutimi, au grand plaisir de leurs partisans présents au Palais des sports. Les Jonquiérois et leur entraîneur-chef Bob Desjardins iront donc défendre l'honneur de la région à la coupe Dodge pour une 5e fois au cours des sept dernières années.
Faut dire qu'après leur victoire à l'arraché mercredi sur la glace adverse, les Marquis avaient fait une brèche dans la confiance des Chicoutimiens. Pour le match #5, les protégés de Bob Desjardins sont restés maîtres chez eux. Ils ont démarré la rencontre en force, William Deschênes faisant mouche 28 secondes à peine après le début du match. Simon-Claude Blackburn a doublé l'avance des siens avant la fin de la première. En deuxième, les Saguenéens de Chicoutimi ont profité d'un 5 contre 3 pour s'inscrire au pointage. Mais les Marquis ont repris une avance de deux buts sur un tir d'Étienne Leduc. Puis, avec deux minutes à faire dans la rencontre, Jonathan Asselin a inscrit un dernier but pour clore le débat et la série.
Les Marquis profiteront des deux prochaines semaines pour guérir les blessures de guerre et se présenter fin prêts au tournoi de la coupe Dodge, qui aura lieu du 20 au 23 avril, à Montréal. Pour l'entraîneur Desjardins, il s'agira d'une 5e participation au grand tournoi printanier en sept années à la barre des Marquis. L'an dernier, les Marquis avaient été tenus à l'écart de la coupe Dodge après avoir perdu le 7e match dans la série demi-finale contre Normandin.
Cette année, les Jonquiérois n'ont visiblement pas voulu se faire jouer le même tour.
« Je ne veux pas être prétentieux, mais ça aurait pu facilement être sept en sept si on n'avait pas trébuché à un certain moment donné. Ça commence à être une belle dynastie et c'est ce que j'essaie de bâtir. En travaillant dans le sport-études de la Polyvalente Arvida avec Jean Imbeau, je vois les jeunes joueurs en secondaire 1. » Lorsque les jeunes n'évoluent pas dans la structure du AA, il se donne comme mission de les développer.
Un mandat qui est une source de fierté. Il cite en exemple William Labbé « qui a toujours joué dans le double lettre et qui, à 18 ans, est un des meilleurs défenseurs de la ligue. On développe nos joueurs et ils continuent parce que je leur inculque (cet objectif). Pour moi, c'est ma fierté, ma Ligue nationale et tant et aussi longtemps que je serai capable d'être en arrière d'un banc, j'y serai, parce que j'adore ça », de conclure Bob Desjardins.
Bien qu'ils aient concédé les grands honneurs de la finale, les Saguenéens de Chicoutimi ont quitté le Palais des sports la tête haute. « Les gars ont vidé le réservoir. Ils ont tout donné jusqu'à la fin et nous sommes très fiers d'eux, tant pour la saison que pour l'ensemble des séries », a commenté l'entraîneur-chef Pierre-Luc Martin.
Ce dernier avoue que la remontée victorieuse des Marquis mercredi, à l'aréna Marina-Larouche, a été le moment clé de la série. « La remontée des Marquis, alors que nous menions 3-2, nous a fait très mal. Sans être le coup d'assommoir, c'était tout près. Ç'a été assez crève-coeur », a convenu Pierre-Luc Martin, qui devrait être de retour à la barre de la formation chicoutimienne l'an prochain.
Bon joueur, il s'est fait porte-parole des siens pour souhaiter bonne chance aux Marquis lors du tournoi de la coupe Dodge.