Au relais, l’équipe féminine composée notamment des Bleuettes Marianne Saint-Gelais, Valérie Maltais et Kasandra Bradette, a assuré la place du Canada en demi-finale.

Journée parfaite pour le Canada en qualifications

L’équipe canadienne de patinage de vitesse sur courte piste a été parfaite vendredi en qualifiant des patineurs dans les six places disponibles des rondes finales du 1000 m de la Coupe du monde de Shanghai, en Chine. De plus, tant les hommes que les femmes ont atteint la ronde demi-finale au relais.

Samuel Girard, de Ferland-et-Boilleau, Charles Hamelin, de Sainte-Julie, et Charle Cournoyer, de Boucherville, chez les hommes, de même que Marianne Saint-Gelais, de Saint-Félicien, Valérie Maltais, de La Baie, et Kim Boutin, de Sherbrooke, chez les femmes, se sont tous qualifiés pour les rondes finales du 1000 m présentées dimanche.

Charle Cournoyer a terminé deuxième de sa vague en ronde de qualifications, à l’instar de Samuel Girard et de Marianne Saint-Gelais, tandis que les trois autres patineurs ont tous remporté leur vague respective. 

Le relais canadien masculin, composé de Samuel Girard, Charles Hamelin, François Hamelin et Charle Cournoyer a terminé premier de sa vague lors de la ronde de qualifications devant les États-Unis et le Kazakhstan, pénalisé, pour ainsi obtenir sa place dans les demi-finales samedi.

« Ç’a été un relais correct, mais il y a certaines petites choses qu’il va falloir corriger pour la demi-finale, a indiqué Cournoyer. Aujourd’hui, on n’en a pas payé le prix parce que les autres équipes étaient plus occupées à batailler entre elles qu’à se préoccuper de nous. On a donc eu la vie relativement facile. Mais on sait quels sont les aspects qu’il faut corriger, c’est clair dans notre tête, alors on s’en va dans la bonne direction pour la suite de la fin de semaine. »

Au relais féminin, Valérie Maltais, Kim Boutin, Kasandra Bradette (Saint-Félicien) et Jamie Macdonald (C.-B.) ont permis au Canada de terminer au deuxième rang de sa vague, derrière les Pays-Bas. Les Canadiennes se sont donc aussi qualifiées pour les demi-finales de samedi.

« Ç’a été une très bonne course, nous avons patiné à l’avant en compagnie des Néerlandaises et effectué quelques bons dépassements, tandis que nos échanges ont été très bons, a noté Jamie Macdonald. Il y a eu un peu de contact à la fin avec une patineuse néerlandaise, mais la prochaine fois, nous trouverons un tracé différent pour essayer d’éviter que ça arrive de nouveau. »

Les rondes finales du 500 m et du 1500 auront lieu samedi et seront suivies des demi-finales au relais.