Les golfeurs se plient de bonne foi aux mesures mises en place au Club de golf Chicoutimi. 
Les golfeurs se plient de bonne foi aux mesures mises en place au Club de golf Chicoutimi. 

Journée d'ouverture rêvée pour les clubs de golf

Les clubs de golf de la région ne pouvaient rêver d’une plus belle journée pour leur ouverture officielle mercredi. Le soleil, la chaleur et les golfeurs souriants se sont donné rendez-vous sur les terrains de la région pour le lancement des activités d’un des rares sports accessibles en temps de pandémie.

«C’est inespéré. C’est un matin extraordinaire, affirme Carl Bouchard, directeur général du Club Chicoutimi. S’il avait fait 4 degrés, qu’il y avait eu de la pluie et du vent, on aurait eu 30 personnes. Là, en respectant le 30 minutes entre chacun, on va avoir des départs à la queue leu leu jusqu’à 19h ce soir.» 

Au total, près de 350 golfeurs devraient fouler le terrain du Club Chicoutimi au cours de la journée de mercredi. Jeudi et vendredi, ils devraient être plus de 300. «Je ne me souviens pas avoir vu ça», témoigne Carl Bouchard. 

Alain Fillion, directeur général du Club de golf Le Ricochet abonde dans le même sens. 

«On a des conditions gagnantes. Ça va être une excellente journée. On prend les départs 24 heures à l’avance et le téléphone ne dérougit pas depuis mardi.»

Le directeur général s’attendait à recevoir entre 400 et 500 personnes au cours de la journée de mercredi. «C’est pratiquement le double d’une journée normale à cette date-ci.»

Ce dernier est aussi heureux de constater que les golfeurs font preuve de bonne volonté en se pliant aux règles mises en place afin d’assurer la sécurité de tous en temps de COVID-19.

«Les gens sont habitués. Ils sont très disciplinés. Ils savent aussi que c’est la condition pour qu’on reste ouvert et qu’ils puissent continuer à jouer.» 

Sur les terrains, différentes mesures ont été instaurées afin de réduire les risques de transmissions du virus. Des systèmes ont notamment été mis en place afin de récupérer les balles sans toucher aux installations. La désinfection et la distanciation sont également de mise.

Des mesures ont été mises en place afin d'assurer la sécurité des golfeurs. 

Domaine Lac-Saint-Jean à Saint-Prime

À Saint-Prime, le directeur du club, Junior Juneau, était content de voir aujourd’hui les golfeurs se présenter sur les tertres de départ. Il avoue que le club sera encore en période d’adaptation au cours des prochains jours afin de respecter les nombreuses consignes.

« Je suis bien content, surtout que ça faisait des semaines que l’on était dans l’incertitude. (…) Ça a été un gros rush pour tout planifier, pour respecter le protocole et tout mettre ça en place. On s’adapte et on s’ajuste et la réponse est bonne. Normalement, un mercredi de saison, c’est plus tranquille, mais là, c’est comme une grosse journée d’été. C’est positif et ça lance bien la saison. »

Le responsable du club s’attend même à voir de nouveaux joueurs. « J’ai l’impression que l’on va voir des nouveaux visages. Je pense que certaines personnes qui pratiquent d’autres sports non accessibles pour le moment, comme le baseball, le soccer ou même le dek hockey, vont vouloir faire quelque chose d’autre pareil. » 

Parmi les golfeurs présents pour cette première journée, plusieurs retraités étaient heureux de fouler à nouveau les verts fraîchement entretenus.

« Ça va très très bien. Je suis très content que la saison débute. Après le confinement, ça fait du bien de prendre un peu d’air », affirmait Daniel Fortin, de Dolbeau-Mistassini.

Membre du club depuis plusieurs années, Dominic Girard était lui aussi content de retrouver ses partenaires de golf. « On avait hâte. Je joue avec mon frère et des amis et on a beaucoup de plaisir. Je vais venir jouer tous les jours. » 

Le directeur du club Domaine Lac-Saint-Jean à Saint-Prime, Junior Juneau.

Club Lac-Saint-Jean à Saint-Gédéon

Pour sa part, le nouveau directeur-général du Club Lac-Saint-Jean à Saint-Gédéon ne pouvait espérer meilleure température. 

« Ça se passe super bien, les golfeurs sont au rendez-vous, ils sont souriants et ils respectent les consignes. Le beau temps annoncé pour les quatre prochaines journées est aussi une très bonne nouvelle. (…) Le terrain est plein, donc environ 240 joueurs à cause du protocole», affirme Jean-Daniel Fortin. 

Le directeur mentionne que le club a fait preuve d’initiative afin de s’ajuster aux nouvelles contraintes. « Les balles de pratique sont incluses dans le forfait, étant donné qu’il y a une attente de 30 minutes à l’arrivée des joueurs. »

Club Dolbeau-Mistassini

À Dolbeau-Mistassini, le coordonnateur Dave Lamontagne a confirmé l’engouement de la part des golfeurs pour cette première journée.

« C’est vraiment le fun de voir le sourire de la clientèle qui se pointe au club et on sent leur enthousiasme. Enfin les gens peuvent faire une activité, marcher et bouger. En plus, pour un 20 mai, les verts sont exceptionnels.»

En ce qui concerne le maintien à moyen terme des règles et des consignes, il croit que les gens sauront les respecter, et pas seulement pour une seule journée.

Un quatuor de golfeurs heureux de se retrouver sur le départ.
Le Club de golf Lac Saint-Jean, à Saint-Gédéon, regorgeait de golfeurs, mercredi. Mais tous les amateurs semblaient respecter la règle du deux mètres.