Les joueuses des Gaillards du Cégep de Jonquière sont gonflées à bloc en vue du reste de la saison grâce aux bons résultats obtenus à Limoilou en fin de semaine.

Jonquière s’illustre au volleyball

L’équipe féminine des Gaillards en volleyball division 1 a fait belle figure à la Coupe de l’Est du Canada disputée au Cégep de Limoilou, avec une présence en demi-finales et un dossier cumulatif de trois victoires contre deux revers, ce qui est de bon augure pour le reste de la saison.

Leur parcours s’est bien amorcé avec deux victoires vendredi, contre des équipes de l’Ontario et Trois-Rivières. Après une défaite contre Sherbrooke samedi matin, les joueuses devaient l’emporter contre La Cité étudiante pour accéder aux demi-finales, ce qu’elles ont fait avec brio en quatre manches.

Une fois dans le carré d’as, Jonquière s’est mesuré à l’excellent programme de Fanshawe en Ontario. Malheureusement, après une longue bagarre de quatre manches, les filles se sont inclinées. L’entraîneur des Gaillards, Daniel Dawson, avait de quoi être très content.

« On a vraiment eu une belle contribution de l’ensemble de nos joueuses. Elles ont bien performé dans l’adversité. On a eu quelques blessures qui nous ont compliqué les choses, mais dans l’ensemble, c’est très positif. On avait comme objectif de sortir de notre groupe et on a réussi. »

Daniel Dawson a apprécié l’expérience de la Coupe de l’Est et les performances de son équipe. « C’est très positif, on a joué un bon niveau de volleyball toute la fin de semaine. C’est beaucoup d’expérience pour les joueuses en très peu de temps, ce qui est très bon pour leur développement. C’est aussi une bonne préparation pour le championnat provincial qui aura lieu à la fin du mois de février. »

Du côté des joueuses, la fierté était au rendez-vous. « Les filles étaient fières de leurs performances. Elles ont hâte à la suite et on espère que ce sera la bougie d’allumage pour la deuxième moitié de saison », a confié Daniel Dawson.

« C’était vraiment un bon match en demi-finales. On a travaillé fort et joué de gros échanges. C’est une bonne façon de commencer la deuxième partie de la saison. On est confiantes et prêtes à se battre le 18 janvier à domicile », a exprimé la finissante Gabrielle Morissette, qui évoluera l’an prochain en première division universitaire, avec les Citadins de l’Université du Québec à Montréal.

Stéphanie Beauchemin a été élue par les entraîneurs des équipes sur l’équipe d’étoiles, formée des six meilleures joueuses du tournoi. Les Gaillards se remettront rapidement au boulot, alors que les matchs de saison reprendront dans deux semaines. Pour l’occasion, le Cégep Édouard-Montpetit sera de passage à Jonquière, le 18 janvier à 14 h.

Autres régionaux 

Les autres représentants du Saguenay–Lac-Saint-Jean ont aussi obtenu de bons résultats. Chez les filles, dans la division 2, les Couguars du Cégep de Chicoutimi ont éliminé les Jeannois d’Alma en quarts de finale avant de s’incliner en demi-finales contre Garneau.

Du côté des Gaillards, l’équipe féminine de division 2 a terminé au premier rang de son groupe avant de courber l’échine devant Trois-Rivières en demi-finales. Leur entraîneur, Dany Émond, avait de quoi être fier de sa troupe. « On avait deux partantes qui n’étaient pas disponibles pour le tournoi, alors on est très satisfaits de la façon qu’on a joué. »

L’équipe des moins de 18 ans du Club de volleyball Saguenay a aussi atteint les rencontres éliminatoires avec deux victoires en trois parties lors de la phase de groupe. Elle a cependant perdu contre une formation U18 du Nouveau-Brunswick par seulement deux points à la troisième manche.

Chez les hommes, Jonquière a pris la deuxième position de son groupe avant de s’incliner au premier tour éliminatoire. « Toutes les équipes de la région ont été compétitives. C’est très positif pour le volleyball au Cégep de Jonquière, mais aussi pour l’ensemble du Saguenay-Lac-Saint-Jean », a conclu Daniel Dawson.

Le tournoi a réuni 65 équipes de l’est du pays dans quatre divisions.