Le centre de vélo de montagne de Saint-Félicien (ci-haut) et celui du Norvégien de Jonquière font partie des dix destinations suggérées par le magazine Vélo Mag pour les vététistes débutants.
Le centre de vélo de montagne de Saint-Félicien (ci-haut) et celui du Norvégien de Jonquière font partie des dix destinations suggérées par le magazine Vélo Mag pour les vététistes débutants.

Jonquière et Saint-Félicien parmi les 10 sites de Vélo Mag

Belle visibilité pour deux centres plein air du Saguenay-Lac-Saint-Jean qui se retrouvent parmi les 10 sentiers « soigneusement sélectionnés » par l’incontournable Vélo Mag et ses conseillers locaux, pour ceux et celles qui font leurs premières armes en vélo de montagne.

Sous la plume de Gilles Morneau, le site Internet de Vélo Mag propose en effet, dans un article publié lundi, deux destinations dans la région, soit le centre plein air Le Norvégien à Jonquière (Saguenay) et le Centre de vélo de montagne de Saint-Félicien, sur le site du Tobo-Ski (Lac-Saint-Jean).

Pour le Norvégien, il est notamment question des pistes « Bluegrass » et « Rock and Roll » pour les débutants. La « Bluegrass » est fortement recommandée, bien que la « Rock and Roll » reste la plus populaire des pistes faciles, mentionne-t-on. Et pour ajouter au plaisir, il faut tenter de « trouver la souche déguisée en ours ! »

Le centre offre actuellement une trentaine de kilomètres de pistes très accessibles et dispose d’un pavillon d’accueil.

Pour Saint-Félicien, la piste « Slalom » a la cote, elle qui « zigzague allègrement, ponctuée de virages relevés, sans trop de difficulté, sur une surface bien nivelée, à la signalisation adaptée aux débutants ». On enchaîne avec le « Ricochet », puis la « Cahoteuse » et le « Chemin de la rivière », « formant une belle boucle facile sans trop s’éloigner du chalet d’accueil, qui révèle le génie d’Éric Maltais, créateur de ces pistes », peut-on lire dans le descriptif. Et tant qu’à être rendu à Saint-Félicien, pourquoi ne pas bonifier sa visite en s’amusant sur le parcours d’Arbre en arbre sur le même site et faire un petit détour par le Zoo sauvage et son camping situés tout près.

À ces belles propositions, on peut ajouter plusieurs destinations régionales pour le vélo de montagne. Outre le Dorval d’Alma, les Sentiers de vélo montagne Banc de Sable de Métabetchouan, à deux pas de belles plages, le Panoramique de Chicoutimi et les Sentiers du Saguenay (notamment les secteurs Saint-Jean-Eudes, au centre Mont-Fortin de Jonquière), on retrouve aussi pour les vététistes les plus téméraires de quoi s’amuser dans les descentes du Mont-Édouard à L’Anse-Saint-Jean, celles du Mont-Bélu à La Baie et du Mont-Lac-Vert à Hébertville.