Jonathan Simard a réussi la deuxième performance chez les 83 kg open.

Jonathan Simard donne son maximum

Jonathan Simard a tout donné, jeudi soir, au Championnat canadien de dynamophilie qui se tient toute la semaine à l'hôtel Delta de Jonquière. Devant les siens, il est passé à moins de quatre kilogrammes de mettre la main sur une médaille d'or chez les 83 kg open. Il s'est toutefois buté à l'Ontarien Michael Previdsa qui s'est sauvé avec l'or à la toute dernière épreuve.
Au soulevé de terre, Previdsa a eu le dessus sur Simard, qui lui avait soulevé 262,5 kg. Le gagnant a plutôt fait 302,5 kg et cette performance lui a permis de combler l'écart que Simard avait réussi à se creuser après les deux épreuves.
Aux dires de Jonathan Simard et de son entraîneuse Jessica Benedetto, l'ultime soulevé de terre de Previdsa était à la limite de la légalité. Deux des trois juges ont finalement accepté l'essai et malgré les contestations, la décision n'a pas été renversée.
«Je suis fier de ma performance, mais en même temps, je suis un peu fâché de la décision douteuse, a avoué Jonathan Simard. Je ne sais pas si c'est de la fatigue de la part des arbitres, mais ça fait partie du sport. On s'est battu jusqu'à la fin et ça a été une bataille à coups de kg durant toute la soirée.»
À la flexion des jambes, le Jonquiérois a réussi 260 kg, un record personnel, avant de faire de même au développé couché. Il a alors soulevé 190 kg, ce qui lui a valu un grand total de 717,5 kg. Questionné sur le fait de participer à une compétition d'aussi grande envergure devant famille et amis, Jonathan Simard ne pouvait demander mieux.
«On en a profité et on s'est donné à fond dans tous les aspects de l'entraînement, a-t-il expliqué. Ma conjointe, mon enfant et toute ma famille étaient dans la salle donc c'était spécial. Ça criait pas mal dans la salle chaque fois que j'embarquais sur la plate-forme. C'était super.»
Entraîneuse de Simard, Jessica Benedetto a donné une excellente note à son poulain. Elle notait aussi que la décision des juges avait pesé lourd dans la balance.
«Je trouvais que la motion n'était pas complétée, mais les juges n'ont pas accepté nos protestations, a-t-elle fait savoir. On est content de la médaille d'argent, mais en même temps on est un peu déçu. Jonathan était bien préparé et il connaissait une très bonne journée.»