Malgré le froid, 140 coureurs ont répondu à l’invitation du comité organisateur du Jogging du père Noël tenu dimanche, à partir du Centre Mario-Tremblay. En guise de frais d’inscription, les participants donnaient des denrées non périssables pour «La Moisson d’Alma» ou un don en argent. Tout s’est déroulé dans une ambiance chaleureuse.

Jogging du père Noël: bien du plaisir et de la générosité

La magie de Noël était au rendez-vous, dimanche matin, au Centre Mario-Tremblay d’Alma, alors que 140 coureurs ont fi du froid pour prendre part à la 7e édition du Jogging du père Noël. Ce rendez-vous amical a encore une fois permis d’amasser des denrées périssables pour « La Moisson d’Alma », mais il a permis de réchauffer encore plus de cœurs puisque les participants ont fait un arrêt durant leur parcours pour aller saluer les retraités à la résidence Saint-Jude.

Inutile de dire que de voir débarquer une centaine de joyeux lurons en compagnie du père Noël n’est pas passé inaperçu ! Un coup de cœur qui sera certainement répété l’an prochain.

Malgré le froid, 140 coureurs ont répondu à l’invitation du comité organisateur du Jogging du père Noël tenu dimanche, à partir du Centre Mario-Tremblay. En guise de frais d’inscription, les participants donnaient des denrées non périssables pour « La Moisson d’Alma » ou un don en argent. Tout s’est déroulé dans une ambiance chaleureuse.

« C’était en quelque sorte notre nouveauté de cette année. On ne savait pas trop comment ça allait se dérouler pour entrer 140 personnes à l’intérieur de la résidence. Nous sommes donc allés devant les grandes fenêtres de la salle à manger pendant que les gens étaient à l’intérieur et nous sommes entrés avec le père Noël pour aller leur dire un beau bonjour. Ç’a vraiment été très apprécié et c’est quelque chose à refaire parce que j’ai reçu de bons commentaires », relate avec bonheur Nathalie Guérin, membre du comité organisateur.

Les organisateurs ont été agréablement surpris de voir autant de coureurs se présenter au rendez-vous pour courir tous ensemble un 4 ou un 8 kilomètres. Tout ce beau monde a pris la peine d’arborer un objet lié à Noël, une tuque de père Noël ou de lutin, un foulard rouge, etc. Et au lieu de frais d’inscription, les organisateurs demandent aux participants d’apporter des denrées non périssables. Certains optent aussi pour faire des dons en argent. « Les gens étaient très chaleureux et il y avait vraiment une belle ambiance malgré le froid », souligne Nathalie Guérin à l’autre bout du fil, la voix un peu enrouée.

Enfin, même si le décompte des denrées et argent recueillis n’était pas terminé, Nathalie Guérin estime que l’ensemble des dons devrait tourner encore cette année autour de 4000 $.