Jimmy Waite à Chicago

Les anciens entraîneurs des gardiens de but des Saguenéens de Chicoutimi ont la cote auprès des organisations de la Ligue nationale de hockey. Après Sylvain Rodrigue, qui s'est joint à l'équipe d'entraîneurs des Oilers d'Edmonton l'an passé, voilà que Jimmy Waite fait son entrée chez les professionnels. Il a officiellement été nommé entraîneur des gardiens des Blackhawks de Chicago, lundi.
Jimmy Waite a été responsable des gardiens des Saguenéens au cours des trois dernières saisons. Il a quitté ses fonctions à la conclusion de la plus récente campagne pour accepter un poste similaire avec le Phoenix de Sherbrooke. Il n'aura finalement jamais eu l'occasion de travailler avec les cerbères de cette équipe.
À Chicago, Jimmy Waite occupera un rôle qui a été joué pendant une dizaine d'années par son frère Stéphane. Ce dernier a quitté les Hawks avant la saison 2013-2014 pour se joindre au Canadien de Montréal. Il avait alors été remplacé par Steve Weeks, qui a depuis été congédié.
Pour Jimmy Waite, une association avec les Blackhawks de Chicago se veut un retour aux sources. Il a été un choix de première ronde de cette équipe en 1987. Entre 1988 et 1997, il a disputé 58 parties avec les Hawks. Pendant cette période, il a principalement évolué dans les rangs mineurs. Après de courts séjours avec les Sharks de San Jose et les Coyotes de Phoenix, il s'est tourné vers le hockey européen en 2000, une expérience qui a duré dix ans.
«Je suis très excité à l'idée de revenir avec les Blackhawks de Chicago, l'équipe qui m'a repêché en 1987, a signalé Jimmy Waite dans un communiqué de presse émis par les Hawks. J'ai hâte de travailler avec Corey (Crawford) et Antti (Raanta) pour contribuer aux succès de l'organisation.»
«Nous sommes heureux d'accueillir de nouveau Jimmy dans notre organisation, a pour sa part indiqué Stan Bowman, vice-président et gérant général des Blackhawks. Il possède une expérience du hockey professionnel qui s'étend sur plus de deux décennies et il sera une addition importante à notre groupe d'entraîneurs.»
semond@lequotidien.com