Jean-Denis Toupin, président du comité organisateur, Sylvie Beaumondt, conseillère municipale et vice-présidente communications et ressources humaines, Marc Asselin, maire d'Alma, Alain Deschamps, directeur général de SportsQuébec, et Sylvain Ouellet, directeur général du comité, ont présenté le rapport final de la 52e Finale provinciale des Jeux du Québec à Alma.

Jeux du Québec à Alma: un surplus de 240 000 $

« Quand tout a commencé, nous avions un thème : '' Les Jeux, on les veut''. Non seulement nous les avons eus, mais nous les avons réussis. »
Ces deux phrases prononcées fièrement par la conseillère municipale Sylvie Beaumont résument parfaitement l'opinion de tous les intervenants qui ont officiellement fermé le grand livre de la 52e Finale provinciale des Jeux du Québec à Alma, mardi matin. Ils ont profité d'une dernière rencontre de presse pour annoncer un surplus financier de 240 000 $ et des retombées économiques majeures.
Ces retombées, le président du comité organisateur, Jean-Denis Toupin, les a divisées en trois catégories.
« Le premier type, ce sont les gens de l'extérieur qui sont venus nous visiter spécifiquement pour les Jeux, a expliqué Jean-Denis Toupin. Ces personnes ont dépensé dans nos commerces et ont passé du temps dans notre communauté. Jour après jour, pendant les compétitions, un travail très scientifique a été réalisé par trois professeurs et une centaine d'étudiants du Collège d'Alma (du programme Méthodes quantitatives en sciences humaines). Ils ont posé des questions, 1200 sondages ont été complétés, 811 personnes ont accepté de donner leur adresse email... Le travail a été fait avec des méthodes approuvées.
« Pour le volet des retombées économiques provenant de l'extérieur d'Alma et de la MRC Lac-Saint-Jean Est, on parle de 6,6 millions $. Ce projet a aussi permis des investissements dans la ville, avec de l'aide gouvernementale. Le plus bel exemple est le Centre multisport, qui est un legs important des Jeux du Québec. Il faut aussi tenir compte du budget d'opération (5,3 millions $) que nous avions. Nous avons dépensé dans la région, des salaires ont été payés. Quand on additionne tout cela, on ne peut pas parler de retombées inférieures à 12 millions $ pour l'ensemble du projet. »
Surplus
Comme le souhaitait le comité organisateur, le surplus financier de 240 000 $ bénéficiera au développement de l'excellence sportive. Une partie du surplus sera remise à la Fondation Alexis-le-Trotteur, qui vient en aide à des sportifs et des artistes de la MRC Lac-Saint-Jean-Est. Une autre partie servira à soutenir la création du nouveau Centre de ressources d'expertise et de performance sportive (CREPS). Cet organisme sera mis en place en collaboration avec la Commission scolaire Lac-Saint-Jean et le Collège d'Alma. Il aura pour mandat d'offrir aux entraîneurs et athlètes d'Alma et de la MRC Lac-Saint-Jean-Est des services spécialisés. Cette formation pointue aidera au développement de leur plein potentiel sans qu'ils aient à quitter leur milieu.
« Un surplus de 240 000 $ représente environ 4 % de notre budget, a poursuivi Jean-Denis Toupin. C'est un exploit en soi de partir une entreprise et de la fermer un ou deux ans après en arrivant à un surplus équivalent à 4 % du budget. Nous l'avons fait avec une armée de bénévoles et beaucoup de personnes dédiées. »
Sylvie Beaumont, qui était vice-présidente communication et ressources humaines au sein du conseil d'administration, a pour sa part rappelé que cinq legs importants identifiés par le comité organisateur au début de cette belle aventure ont été réalisés. La finale provinciale des Jeux du Québec a été une activité majeure des fêtes du 150e anniversaire d'Alma. Elle a permis d'améliorer des infrastructures de sports et de loisirs de la ville, de créer une relève de bénévoles, d'aider financièrement la Fondation Alexis-le-Trotteur et le CREPS et enfin de mettre en place de nouveaux clubs sportifs à Alma (plongeon et nage synchronisée).
Tous les intervenants qui ont pris la parole lors du dépôt du rapport final des Jeux du Québec, du maire Marc Asselin au directeur général des Jeux Sylvain Ouellet, en passant par le représentant de SportsQuébec (Alain Deschamps), ont profité de cette dernière occasion pour remercier tous les organismes, entreprises, employés et bénévoles (3100) qui ont contribué à la réussite de l'événement
 Ils ont souligné que le milieu almatois a encore une fois démontré sa capacité à se regrouper derrière une cause commune.
En chiffres
Nombre de spectateurs sur les sites
21 219
Spectateurs provenant de l'extérieur d'Alma (plus de 40 km)
67,4 %
Durée moyenne du séjour
3,5 jours
Dépenses en hébergement
358 $
Dépenses dans les restaurants et les bars
181 $
Dépenses de déplacements
113 $
Autres dépenses (commerces)
70 $
Total des dépenses des spectateurs et des participants (40 km)
6 624 581 $
Pourcentage des employés permanents (48) qui ont trouvé un autre emploi après les Jeux
70 %
Jeux d'hiver 2019
Il y a quelques mois, en raison de l'absence d'une candidature officielle après le désistement de la MRC de la Vallée-de-l'Or, en Abitibi, SportsQuébec a lancé un appel général aux municipalités du Québec dans le but de trouver un milieu intéressé à présenter la Finale provinciale des Jeux du Québec hiver 2019.
Présent au dépôt du rapport final de la 52e Finale provinciale des Jeux du Québec d'Alma - hiver 2017, le directeur général de SportsQuébec, Alain Deschamps, a précisé mardi que onze milieux ont manifesté de l'intérêt. SportsQuébec a travaillé activement avec deux d'entre eux et il en reste maintenant un sur les rangs. À un an et demi de l'événement, il a convenu que le temps presse, mais une annonce officielle doit être faite dans les prochaines semaines. Le milieu en question n'est pas du Saguenay-Lac-Saint-Jean