Pascal Hudon aura peut-être quelques cheveux gris après ce match complètement fou qui s’est terminé 9 à 7 à la faveur des siens.

Festival offensif à la faveur des Jeannois

Les Jeannois du Collège d’Alma se sont remis d’un très mauvais début de match pour revenir de l’arrière et l’emporter 9 à 7 contre le Boomerang du Cégep André-Laurendeau à Montréal samedi soir.

En retard 4 à 0 après seulement quatre minutes, les Jeannois se sont retroussé les manches face à une équipe de premier plan dans le hockey collégial de division 1, le Boomerang (16-8-2) occupant actuellement la troisième place du classement. Les Jeannois (11-12-2) occupent la dixième position sur 12 équipes.

L’entraîneur-chef des Jeannois, Pascal Hudon, était très impressionné par la combativité de ses joueurs. « Ce qu’il faut retenir, c’est notre attitude. On a été positif et on n’a jamais abandonné. À l’approche de la fin de saison, ça peut être un élément déclencheur. C’est bon pour notre confiance et une victoire comme ça, qui a amené beaucoup d’émotion dans notre vestiaire, c’est bon pour souder notre équipe. »

Outre les premières minutes, il n’avait pas beaucoup de choses à reprocher à ses troupes. « C’est un peu fou, mais c’est toute une remontée. On n’a pas eu un bon départ. Les gars étaient amorphes au début et de l’autre côté, ils sont sortis fort. On a adopté la bonne attitude. Si on enlève les cinq premières minutes, on a gagné ce match-là 9 à 3. »

Il est aussi très heureux de voir son attaque connaître du succès. « Je suis content du travail offensivement. Je suis content qu’on ait marqué des buts. Défensivement, ça été un peu plus difficile, mais dernièrement on avait de la misère à marquer alors ce match-là fait du bien. »

Les choses ont bien mal commencé pour les Jeannois. Les locaux ont inscrit quatre buts dans les quatre premières minutes. Pascal Hudon a décidé de prendre un temps d’arrêt pour parler à ses joueurs et leur expliquer qu’il y avait deux choix. « Je leur ai dit : soit, on continue comme ça et on perd 15 à 0 ou l’on se met à travailler et on verra ce qui arrivera », a raconté l’entraîneur.

Le discours a fonctionné. Gabriel Hamel et Vincent Fortin ont ramené les Jeannois à 4 à 2. Le Boomerang en a rajouté avant de retraiter au vestiaire, de sorte que la marque était de 5 à 2 après 20 minutes.

Les Jeannoins n’ont cependant pas baissé les bras. Justin Roy a marqué dès la reprise du jeu pour réduire l’écart à deux buts. Mathieu Boulianne et Félix Gascon ont ramené les deux équipes à la case départ avec deux buts en l’espace de 18 secondes en milieu de deuxième.

Le Boomerang n’avait pas dit son dernier mot. Anthony Provost a replacé son équipe aux commandes avec six minutes à jouer à la période médiane. 

En retard par un but pour débuter la troisième période, le défi était encore réalisable pour les Jeannois. Vincent Dupuis a fait 6 à 6 après seulement 72 secondes, avant de voir Jacob Bujold-Pelletier placer son équipe devant pour la première fois de la rencontre. 

Deux minutes plus tard, les Montréalais sont revenus à leur tour avec un septième but, mais les hommes de Pascal Hudon étaient en mission. Alexandre Cossette a marqué le huitième filet de son équipe quelques instants plus tard, pour semer l’euphorie dans le camp almatois. Félix Gauthier a complété la marque dans un filet désert. Il s’agissait de son troisième point de la partie. Dupuis a aussi récolté trois points.

Les prochains jours seront chargés pour les Jeannois. En plus de reprendre les cours lundi matin, les joueurs seront aussi de retour sur la patinoire mardi pour disputer une rencontre qui avait été annulée plus tôt cette saison contre les Filons du Cégep de Thetford Mines (16-9-1). La rencontre aura lieu au Centre Mario-Tremblay d’Alma à compter de 18 h.