Dans la victoire, Marc-Antoine Massé a sonné la charge avec un tour du chapeau.

Explosion offensive des Jeannois

Les Jeannois du Collège d’Alma se sont payé un festin offensif devant leurs partisans au centre Mario-Tremblay samedi après-midi. Les Almatois ont consolidé leur emprise sur le 6e rang du classement général de la Ligue de hockey collégial division un avec une victoire sans équivoque de 7-1 sur les Lions du Collège St. Lawrence.

Les Jeannois ont du même coup pris leur revanche sur les Lions qui les avaient vaincus la semaine dernière sur leur patinoire. Avec les deux points, ils en ont profité pour s’offrir un coussin de cinq points sur les Lions, s’approchant également à trois points de la cinquième place, détenue par les Filons de Thetford. Joueur offensif du mois de novembre, Marc-Antoine Massé a sonné la charge pour les régionaux avec un tour du chapeau, ajoutant une passe. Le pointage était de 1-1 en début de deuxième période, mais tout a roulé pour les Jeannois par la suite avec trois buts avant la fin de la deuxième puis trois autres en troisième. Malgré le support offensif, le gardien Philippe Bond a tout de même eu son mot à dire, faisant face à 32 tirs contre 35 pour son David Duquet à l’autre bout de la patinoire. Les Jeannois ont également marqué deux fois en trois occasions avec l’avantage d’un homme contre le meilleur désavantage numérique du circuit provincial scolaire. 

«C’est un match ou tout le monde a fourni un effort et bien amené son rôle», a noté l’entraîneur-chef Pascal Hudon. 

«Ça bien été. On a joué le match que je m’attendais. On s’était bien préparés dans les entraînements avec de la vidéo. Avec deux matchs coup sur coup contre eux, on avait des informations quand même fraîches. Autant les unités spéciales que les défenseurs ont porté attention aux détails. C’est surtout qu’on a fourni un effort et de l’intensité. J’avais dit qu’on devait être parfaits,  qu’on devait jouer dans notre structure et concentrés pendant 60 minutes, mais avec une intensité constante, sans relâchement. Quand on faisait une petite erreur, notre gardien l’arrêtait. Sinon, on a bien géré autant offensivement que défensivement. Notre jeu sans la rondelle a été bon. On a été très actifs sur le porteur et on ne leur a pas donné beaucoup d’espace. Avec la rondelle, on a fait les choses simples et on a amené des rondelles au filet», a-t-il longuement analysé sur la performance de ses troupiers. 

Les Jeannois complèteront cette fin de semaine devant leurs partisans en accueillant les Nordiques du Cégep Lionel-Groulx, une équipe au style offensif, à compter de 13h.