La quarantaine terminée, les Élites midget AAA de Jonquière reprendront l’entraînement collectif sur glace lundi, au Foyer des loisirs. Pour garder les joueurs motivés et leur permettre de progresser, les dirigeants ont concocté une mini-saison contre les Jeannois du Collège d’Alma.
La quarantaine terminée, les Élites midget AAA de Jonquière reprendront l’entraînement collectif sur glace lundi, au Foyer des loisirs. Pour garder les joueurs motivés et leur permettre de progresser, les dirigeants ont concocté une mini-saison contre les Jeannois du Collège d’Alma.

Élites et Jeannois s’affrontent pour garder les troupes motivées

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
À défaut de pouvoir jouer contre les équipes en zone rouge, les Élites de Jonquière et les Jeannois du Collège d’Alma se sont concocté un mini-calendrier de matchs qui permettra à leurs troupes de continuer à progresser et d’au moins jouer au hockey.

Les Élites seront de retour à l’entraînement lundi après les 14 jours d’isolement des 20 joueurs de l’équipe qui ont tous subi un test de dépistage à la COVID-19. Du lot, six avaient été positifs, d’où l’arrêt des activités pendant la quarantaine et les cours en ligne.

Afin de permettre aux joueurs de poursuivre leurs études tout en continuant à jouer au hockey, les directions des Élites et des Jeannois ont convenu de diviser leur formation respective en deux et de les faire s’affronter dans le cadre d’un mini-calendrier intrarégional.

«On a organisé une mini-saison. On va former deux équipes avec nos joueurs et le collégial va faire de même. On va se faire un genre de petit tournoi à quatre équipes. Il faut jouer entre régions et à part (les équipes midget AAA) Saint-Hyacinthe, Châteauguay et Charles-Lemoyne qui sont dans la même région, il n’y a pas une équipe qui peut jouer l’une contre l’autre. Les autres équipes (du circuit) vont jouer contre du junior AAA ou du collégial et nous, on s’est tournés vers les Jeannois du Collège d’Alma», a expliqué le DG des Élites Simon Tremblay.

Les dirigeants des deux organisations avaient déjà discuté de cette possibilité en avril dernier. «Avec la décision de la semaine dernière de jouer seulement en région, on a comme officialisé le projet. On s’est tourné de bord et on a établi un calendrier qui débuterait la fin de semaine du 16 octobre», ajoute M. Tremblay.

«Il faut continuer à développer les jeunes et on veut les garder le plus motivés possible, fait-il valoir. On va disputer un match, parfois deux la fin de semaine, ce qui va éviter que les jeunes retournent à la maison la fin de semaine et ainsi limiter les risques de propagation.»

Pour le retour à l’entraînement collectif sur glace de lundi, ce ne seront pas tous les 20 joueurs qui seront présents puisque certains devront reprendre des examens en présence à l’école. Ils vont se greffer aux autres joueurs durant la semaine. «C’est pour cela qu’on ne débute pas les matchs en fin de semaine; afin de prendre le temps de renouer avec la glace et de retrouver la condition physique parce que ça fait longtemps que les jeunes ne se sont pas entraînés et n’ont pas patiné», rappelle le DG.

Pension recherchée

D’autre part, la détection de six cas positifs à la COVID-19 a bien sûr causé un certain stress chez les familles des joueurs, incluant celles qui hébergent des joueurs en pension. L’une d’entre elles a toutefois décidé de ne pas poursuivre l’aventure et c’est pourquoi les Élites sont à la recherche d’une nouvelle pension pour accueillir un joueur ayant reçu un résultat négatif au test de COVID. Les familles intéressées doivent communiquer avec Chantale Bilodeau au (418) 690-6416 ou avec Simon Tremblay au (418) 540-1619.