Abonnez-vous à nos infolettres. Obtenez en plus et assurez-vous de ne rien manquer directement dans votre boîte courriel.

Sports

Quatre de suite pour les Jeannois

Les Jeannois du Collège d’Alma ont mérité une quatrième victoire de suite samedi soir dans le circuit de hockey collégial division un. Leur nouvelle cible: les Rebelles du Cégep de Sorel-Tracy qu’ils ont vaincu 3-1 devant leurs partisans au Centre Mario-Tremblay.

Une poussée de trois buts en deuxième période est à l’origine de cette réussite pour les Jeannois qui ont vu leurs adversaires prendre les devants en fin de première période en avantage numérique. Alexandre Cossette a fait 1-1 avec son deuxième de la saison, puis, les locaux ont pleinement profité d’un double avantage numérique en fin d’engagement, marquant deux fois dans la dernière minute, par l’entremise de Mathieu Boulianne et Vincent Fortin. Le gardien Jérémie Bergeron a fait le reste du travail, repoussant 15 tirs lors de la troisième période. 

«Dans l’ensemble, c’était un bon match», a souligné d’entrée de jeu l’entraîneur-chef Pascal Hudon, précisant que les deux meilleures unités d’attaque massive s’affrontaient, ce qui a mené à trois buts avec l’avantage d’un homme au cours de la soirée. 

«On a joué une bonne deuxième. Offensivement, on a généré beaucoup. Les Rebelles ont sorti fort en troisième. Défensivement, je trouve qu’on a quand même bien géré. Je suis content de voir qu’on a été capables de faire face à cette adversité en troisième période. J’ai senti plus de maturité dans notre jeu. Des choses qu’on faisait moins bien dernièrement avec l’avance, je les ai vues un peu plus. Notre gardien a été bon», a poursuivi Hudon, soulignant que ses troupiers avaient également bien gérer leurs émotions face à une équipe physique. 

Les Jeannois seront de nouveau à domicile dimanche après-midi lors de la visite des Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe. 

Jeannois

Un contrat de cinq ans pour Pascal Hudon avec les Jeannois

L’entraîneur-chef de la première heure de la formation de hockey des Jeannois du Collège d’Alma a paraphé une nouvelle entente de cinq ans au cours des dernières heures. Avec cette confirmation en poche, il a également pu annoncer l’arrivée de Christian Ouellet derrière le banc.

« Je voulais m’assurer d’avoir une stabilité pour les cinq prochaines années. Dernièrement, dans l’environnement du cégep, je sens un nouveau souffle positif. J’aime où l’on est rendus comme organisation. J’ai travaillé fort, au cours des dix dernières années, à monter tranquillement le programme. Je veux aussi profiter du travail accompli. C’est ma 11e saison alors je veux m’assurer que le programme continue de bien progresser », d’exprimer Pascal Hudon, dont le contrat avait pris fin en août. La signature d’une nouvelle entente n’était qu’une formalité, mais il préférait tout de même attendre que ce soit officiel avant d’en faire l’annonce publique ainsi que celle de ses adjoints.

Jeannois

Revers crève-coeur: les Jeannois éliminés

Les Jeannois du Collège d’Alma ont subi une défaite crève-coeur de 1-0, lundi soir, aux mains des Nordiques du Collège Lionel-Groulx, au Centre Mario-Tremblay. Du même coup, les Almatois ont subi l’élimination dans cette première série 2 de 3, puisqu’ils s’étaient inclinés 5-1 lors du premier affrontement samedi.

L’entraîneur-chef, Pascal Hudon, était évidemment très déçu de l’issue de ce match crucial. «On ne méritait pas de perdre. On a été bons, on ne leur a rien donné. Ils ont effectué une vingtaine de lancers et nous, on en a près de 35. Les gars ont fourni l’effort, ils ont fait ce qu’on leur avait demandé. On a joué serré, mais la rondelle n’est juste pas rentrée», a résumé le pilote des Jeannois après la rencontre.

Sports

Les Jeannois déjà au bord du gouffre

Les Jeannois du Collège d'Alma ont perdu la première bataille de leur courte série de première ronde dans le circuit collégial de hockey provincial division un de manière décisive, 5-1 devant les Nordiques du Cégep Lionel-Groulx dans un match disputé à Blainville. Ils feront donc face à l’élimination dès lundi soir, devant leurs partisans au centre Mario-Tremblay d’Alma.

«On n’a pas fourni l’effort pour gagner, c’est la raison de la défaite. On n’avait pas la hargne d’un club en séries. On a eu des chances en avantage numériques en première et on ne l’a pas mis dedans. Eux ont été plus opportunistes quand ils ont eu leurs chances de le faire. On n’a pas joué avec l’émotion d’une équipe qui veut gagner un match en séries. J’ai vu des efforts plus intéressants en saison régulière dernièrement que ce que j’ai vu dans ce premier match de séries», a analysé l’entraîneur-chef des Jeannois, Pascal Hudon, sur un ton contrarié après la rencontre. 

Les Almatois ont cédé  une fois lors de chacune des deux premières périodes et les locaux ont frappé deux fois en moins d’une minute en début de troisième période pour prendre le contrôle de la rencontre. Marc-Olivier Tremblay a sauvé les Jeannois d’un blanchissage avec huit minutes à faire. 

«Ça allait bien au début du match. Ça été une question d’appliquer ce qu’on avait demandé. Je les avais averti que ça lèverait d’une coche en séries, mais il y en a qui pensaient peut-être qu’on le disait sans vraiment que ça arrive», de laisser tomber Pascal Hudon.  

«La balle est dans leur camp, de rappeler l’entraîneur-chef. Ils savent tous ce qu’ils doivent faire et je ne comprends pas pourquoi ils ne l’ont pas appliqué ce qu’on avait demandé pendant tout le match. C’est un deux de trois. S’ils veulent continuer le hockey, ils doivent maintenant trouver une façon de rebondir lundi. 

«Ce sera un match sans lendemain. Il n’y a aucune raison que les gars ne se présentent pas pendant 60 minutes. Ce sera à eux de faire un examen de conscience pour voir jusqu’où ils sont prêts à aller et l’engagement qu’ils ont envers l’équipe. C’est facile de parler, mais un moment donné, il faut passer de la parole aux actes, de trancher Pascal Hudon. Les meilleurs joueurs adverses ont tous amassé quatre cinq points. Il faut que nos meilleurs soient meilleurs qu’eux. C’est simple en séries, mais c’est ça. Il faut que tout le monde se regarde dans le miroir et fournir l’effort qu’on doit fournir. C’est le temps d’arrêter de parler et agir. 

Si les Jeannois l’emportent lundi, le troisième et ultime match sera de nouveau présenté au centre Mario-Tremblay mardi soir. 

Jeannois

Place en séries: les Jeannois doivent attendre

Le suspense des séries perdurera jusqu’à jeudi prochain pour les Jeannois du Collège d’Alma. Les Almatois devront en effet attendre l’issue du match entre les Lions du Cégep Champlain/St.Lawrence et les Gaillards du Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue avant de savoir s’ils obtiendront ou non leur billet direct pour la deuxième ronde des séries de la Ligue de hockey collégial division 1.

Le match entre les Lions et les Gaillards devait avoir lieu dimanche, en Abitibi, mais le mauvais temps a forcé le report du duel à jeudi matin.

Jeannois

Week-end parfait pour les Jeannois

Les Jeannois du Collège d’Alma ont signé un week-end parfait pour leur retour au Centre Mario-Tremblay en 2019. Après une victoire de 5-3 contre les Nordiques du Cégep Lionel-Groulx, samedi, ils ont blanchi le Boomerang du Cégep André-Laurendeau 3-0, dimanche.

Alexandre Cossette en première, Marc-Olivier Tremblay en deuxième ainsi que Charles-Éric Rochefort (filet désert) en troisième ont fait mouche. Pour le gardien Philippe Bond, il s’agissait d’un deuxième jeu blanc cette saison contre cette même formation.

Sports

Retour à la maison victorieux pour les Jeannois

Les Jeannois du Collège d’Alma disputaient un premier match à domicile en 2019 au centre Mario-Tremblay et en ont profité pour mettre en banque une importante victoire, au compte de 5-3 sur les Nordiques du Cégep Lionel-Groulx.

Avec cette 16e victoire cette saison, en 31 rencontres, les Jeannois ont réalisé un double coup au classement. Ils ont non seulement consolidé leur emprise sur le sixième rang du classement général, mais se sont approchés à un point de la 5e place, détenue par les Filons de Thetford avec deux matchs de plus à disputer. «Les Nordiques étaient quand même proches derrière. On vient de prendre huit points d’avance au lieu d’en avoir seulement trois ou quatre avec une défaite. Le classement est tellement serré que d’ici la fin de l’année, tous les matchs seront importants», de rappeler l’entraîneur-chef Pascal Hudon, précisant vouloir éviter le premier tour éliminatoire qui mettra aux prises les formations 7 à 10 au classement général du circuit collégial division un. 

Les Jeannois ont frappé trois fois en moins de trois minutes lors de l’engagement initial pour se donner un coussin tout de même appréciable. Les visiteurs ont marqué deux fois avec l’avantage d’un homme en deuxième pour s’approcher à 4-2, mais Marc-Olivier Tremblay a restauré la priorité des siens dès le début de la troisième, également en avantage numérique. «C’est un bon travail d’équipe. Tout le monde a mis l’épaule à la roue pour amener ce succès», de noter Pascal Hudon. 

«Je suis content de l’effort des gars compte tenu des circonstances. Notre meilleur marqueur Marc-Antoine Massé n’était pas là, tout comme Pierre-Luc Guy. Ce sont deux centres réguliers. Dans ce temps-là, il faut travailler plus fort et jouer d’une façon différente. Je pense que les gars ont bien géré. Quelques pénalités nous ont mis dans le trouble en deuxième période, mais ils ont deux buts chanceux», de raconter l’entraîneur-chef des Jeannois. Sur le premier, le tir de la pointe a dévié sur un patin et sur le deuxième, le joueur des Nordiques a tenté de ramener la rondelle devant le filet qui a frappé le dos du défenseur avant de se retrouver dans le fond du but.  

«Ce n’était pas des erreurs de structure de notre part», d’observer Pascal Hudon, soulignant du même souffle le travail du gardien Jérémy Beaudoin-Mireault qui a repoussé 29 tirs

Après avoir disputé leurs cinq premiers matchs de l’année sur les patinoires adverses, les Jeannois profiteront maintenant d’une situation inverse avec cinq de leurs six dernières rencontres au centre Mario-Tremblay. «Ça faisait cinq ou six fins de semaine qu’on était sur la route. Le fait de se retrouver dans nos affaires et d’offrir une bonne performance fait du bien. On est capables de revenir chez nous ce soir et ce reposer en vue du match de dimanche. Dans le dernier droit avant de commencer les séries, c’est une situation favorable», de souligner Pascal Hudon dont les protégés ont rendez-vous avec le Boomerang du Cégep André-Laurendeau, une autre équipe derrière au classement, dimanche. 

Sports

Les Jeannois s'inclinent en fusillade après avoir mené 3-1

Les Jeannois du Collège d’Alma ont laissé filer une priorité de 3-1 en début de période avant de s’incliner en tirs de barrage 4-3 samedi à Trois-Rivières face aux Dragons du Collège Laflèche.

«Ce que je n’aime pas de la fusillade, c’est que si j’avais gagné, je serais content du match, mais comme on perd la même partie, on trouve le moyen de ne pas être contents», a laissé tomber l’entraîneur de la formation régionale du circuit collégial division un, Pascal Hudon, après la rencontre. 

«Notre gardien (Philippe Bond) en a quand même arrêté quatre avant qu’il en rentre une. On a eu nos chances avant de partir avec la victoire», a-t-il rappelé.

En début de troisième, Mykael Létourneau a donné une priorité de deux buts aux Almatois. Les locaux ont marqué deux fois en l’espace de quatre minutes pour forcer le temps supplémentaire.  «Je trouvais qu’à 3-1 on jouait quand même assez bien. Ils ont marqué un but de l’enclave et l’autre directement sur une mise en jeu», de relater Pascal Hudon. 

«Leurs deux derniers buts sont le résultat de mises en jeu perdues en zone défensive. Ce sont des mises en jeu qu’on doit gagner mais aussi, il n’y a pas seulement le joueur de centre qui doit réagir. On s’est fait battre parce qu’on a été moyens dans le cercle des mises en jeu, a-t-il analysé. Rendu à la fin de l’année, ce sont des choses qu’on a travaillé que les gars savent quoi faire. Je pense que c’est un manque de concentration et c’est mental. Quand on la gagne, on fait ça et quand on la perd, on doit faire autre chose.»

Avec sept matchs au calendrier, les Jeannois sont engagés dans une course spectaculaire au classement. Présentement cinquièmes, à égalité avec leurs prochains adversaires, les Filons de Thetford, ils n’ont que cinq points de priorité sur la dixième position. Le duel de dimanche sera leur dernier sur la route. «Le classement est tellement serré que tous les matchs vont être importants. De un, quand on a une avance, on doit s’assurer de la garder. On doit aussi trouver une façon de jouer les matchs serrés et faire les détails, notamment quand tu mènes par un but avec dix minutes à faire», de concéder Pascal Hudon. 

Sports

Une revanche pour les Jeannois

À leur deuxième visite en autant de semaines à Sorel, les Jeannois du Collège d’Alma ont pris leur revanche sur les Rebelles avec une victoire de 4-3, samedi soir, leur 15e cette saison.

«Ça été par séquences un petit peu. Il y en a que j’ai moins aimées, mais dans l’ensemble, on a bien géré l’adversité. Je suis bien content de l’effort qu’on a fourni», a commenté l’entraîneur-chef Pascal Hudon au terme d’une rencontre physique, a-t-il souligné. 

Les quatre premiers buts ont d'ailleurs été marqués en avantage numérique. Les Jeannois menaient 2-1 quand les locaux ont inscrit deux buts rapides en début de deuxième période. Marc-Olivier Tremblay a immédiatement répliqué, puis Marc-Antoine Massé a touché la cible pour une 20e fois en fin d’engagement, ce qui s’est avéré le but de la victoire. 

La semaine dernière, encore une fois sur leur patinoire, les Rebelles l’avaient emporté 5-4. «Si tu compares avec notre hockey de la semaine passée, j’avais aimé nos entraînements cette semaine. Je pense qu’on a refait un bon pas par l’avant. On va aller se reposer. On rejoue dimanche midi», de mentionner Pascal Hudon dont les troupiers se frotteront pour l’occasion aux meneurs au classement, les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe. 

Les Jeannois ont mis la main samedi sur une première victoireen 2019 à leur troisième match depuis le retour après la pause des Fêtes. Ils ont ainsi consolidé leur emprise sur le sixième rang du classement général de la Ligue de hockey collégial division 1. «On s’était parlés aussi cette semaine et avant le match qu’on ne pouvait pas en échapper une troisième de suite. On a toujours rebondi après une mauvaise performance. C’était important pour montrer que peu importe ce qui arrive, on est capables de le faire», d’indiquer Pascal Hudon. 

Les Jeannois pouvaient compter sur un ajout de taille avec le défenseur Hugo Savinsky qui a pris la décision plus tôt cette semaine de quitter les Voltigeurs de Drummondville de la LHJMQ pour des raisons scolaires. La brigade défensive almatoise est tout de même amochée avec le capitaine Thomas Larouche sur la touche et un autre arrière est tombé au combat en cours de route dans un match physique samedi. 

«On va se serrer les coudes, mais ce n’est pas toujours évident après les Fêtes. Quand il manque des éléments, on n’a pas toujours la profondeur pour les remplacer», de convenir Pascal Hudon.  

Sports

Objectif atteint pour les Jeannois à Boston

Les Jeannois du Collège d’Alma profitent au maximum de leur passage à Worcester, près de Boston, et du même coup de leur participation au Challenge de la coupe nord-américaine de hockey. Comme les trois autres équipes du circuit provincial collégial division un, les Almatois se sont qualifiés pour le carré d’as, avec un dossier de deux victoires et une défaite.

Le seul revers des Jeannois a été subi en matinée samedi face à leurs compatriotes des Lions du Collège Champlain-St Lawrence. Ils ont rebondi en soirée, l’emportant 5-1 sur les Bears de Middlesex. «Je pense qu’on était supérieurs à l’autre équipe. On a pris les devants rapidement, mais des fois, quand tu vois que l’adversaire est moins rapide, on est tombés dans des jeux individuels et on a lâché la structure», a analysé l’entraîneur-chef Pascal Hudon, qui a profité de l’occasion pour utiliser également tous ses effectifs. 

«En même temps, on devait bien contrôler les choses parce que cette victoire nous amenait en demi-finale. C’était l’objectif qu’on s’était donné en arrivant ici de jouer dimanche», a-t-il rappelé, indiquant que ses troupiers ont profité du voyage pour faire différentes activités, ce qui aidera à la chimie d’équipe. Des recruteurs de la NCAA assistent également aux différentes rencontres. 

La veille, les Jeannois avaient bien entamé la compétition en doublant les Sea Coast Spartans, une formation du New Hampshire, au compte de 4-2. Ils ont maintenant rendez-vous avec les meneurs au classement général du circuit provincial, les Lauréats de Saint-Hyacinthe, qui n’ont que quatre défaites cette saison et ont remporté leurs trois matchs du tournoi. 

«Les équipes de notre ligue, les premières années qu’on venait aux États-Unis c’était plus difficile, de faire remarquer Pascal Hudon. Tous les clubs ici ont bien fait toute la fin de semaine. Ça montre la qualité de notre ligue. C’est intéressant de voir ça. En même temps, c’est le fun de s’affronter. Ça nous remet dans le bain pour la saison régulière qui va recommencer la semaine prochaine. 

«On était sur une bonne séquence avant les Fêtes et on a repris du rythme un peu en venant ici», a-t-il poursuivi, précisant que les règles sont quelque peu différentes au sud de la frontière.

Jeannois

Explosion offensive des Jeannois

Les Jeannois du Collège d’Alma se sont payé un festin offensif devant leurs partisans au centre Mario-Tremblay samedi après-midi. Les Almatois ont consolidé leur emprise sur le 6e rang du classement général de la Ligue de hockey collégial division un avec une victoire sans équivoque de 7-1 sur les Lions du Collège St. Lawrence.

Les Jeannois ont du même coup pris leur revanche sur les Lions qui les avaient vaincus la semaine dernière sur leur patinoire. Avec les deux points, ils en ont profité pour s’offrir un coussin de cinq points sur les Lions, s’approchant également à trois points de la cinquième place, détenue par les Filons de Thetford. Joueur offensif du mois de novembre, Marc-Antoine Massé a sonné la charge pour les régionaux avec un tour du chapeau, ajoutant une passe. Le pointage était de 1-1 en début de deuxième période, mais tout a roulé pour les Jeannois par la suite avec trois buts avant la fin de la deuxième puis trois autres en troisième. Malgré le support offensif, le gardien Philippe Bond a tout de même eu son mot à dire, faisant face à 32 tirs contre 35 pour son David Duquet à l’autre bout de la patinoire. Les Jeannois ont également marqué deux fois en trois occasions avec l’avantage d’un homme contre le meilleur désavantage numérique du circuit provincial scolaire. 

«C’est un match ou tout le monde a fourni un effort et bien amené son rôle», a noté l’entraîneur-chef Pascal Hudon. 

«Ça bien été. On a joué le match que je m’attendais. On s’était bien préparés dans les entraînements avec de la vidéo. Avec deux matchs coup sur coup contre eux, on avait des informations quand même fraîches. Autant les unités spéciales que les défenseurs ont porté attention aux détails. C’est surtout qu’on a fourni un effort et de l’intensité. J’avais dit qu’on devait être parfaits,  qu’on devait jouer dans notre structure et concentrés pendant 60 minutes, mais avec une intensité constante, sans relâchement. Quand on faisait une petite erreur, notre gardien l’arrêtait. Sinon, on a bien géré autant offensivement que défensivement. Notre jeu sans la rondelle a été bon. On a été très actifs sur le porteur et on ne leur a pas donné beaucoup d’espace. Avec la rondelle, on a fait les choses simples et on a amené des rondelles au filet», a-t-il longuement analysé sur la performance de ses troupiers. 

Les Jeannois complèteront cette fin de semaine devant leurs partisans en accueillant les Nordiques du Cégep Lionel-Groulx, une équipe au style offensif, à compter de 13h. 

Jeannois

Septième victoire de suite sur la route pour les Jeannois

Difficile de battre les Jeannois lorsqu’ils sont les visiteurs. L’équipe almatoise a poursuivi sa séquence victorieuse à l’étranger en disposant des Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy, la deuxième équipe au classement général, par la marque de 5 à 3.

Pour la troupe de Pascal Hudon, il s’agit d’une septième victoire consécutive sur la route. L’entraîneur des Jeannois explique les bons résultats de son équipe lors de ses voyages par la discipline de ses joueurs et par leur constance.

«C’est une séquence intéressante. Les gars ont une bonne concentration, un bon focus sur les consignes. On fait bien les petits détails et ne cherche pas à impressionner personne», indique-t-il dans ses commentaires d’après-match.

Samedi, les Jeannois ont été les premiers à s’inscrire au pointage. La riposte des Dynamiques est arrivée à la fin de la première période et au milieu de la deuxième. Tirant de l’arrière deux à un, les Jeannois ont ensuite compté trois buts sans réplique pour porter le score à 4 à 2.

Les Dynamiques ont bien tenté de rattraper les visiteurs en troisième, en marquant un but en avantage numérique, mais les Jeannois ont confirmé leur victoire en comptant leur cinquième but dans un filet désert.

Dans la victoire, Thomas Larouche a ajouté deux buts à sa fiche, ses huitièmes et neuvièmes de la saison, et a reçu la première étoile du match. Pascal Hudon tient cependant à souligner l’effort de tous ses joueurs lors de cette rencontre.

 «Le cliché de la victoire d’équipe est plate, mais c’est vraiment ça. J’ai trois trios qui ont amené de l’offensive. Les défenseurs ont tous bien joué», précise-t-il. 

Contre les meilleurs

Les Jeannois, qui occupe maintenant la sixième place du classement, sont sur une lancée. «Dans nos quatre dernières fins de semaine, on a affronté les quatre meilleures équipes, et on les a battus. Présentement, on est en train de se prouver, comme équipe, qu’on est capable de se mesurer aux meilleures», lance Pascal Hudon avant d’ajouter qu’il est important de bien jouer pendant soixante minutes pour vaincre les meneurs du circuit collégial.

Les Jeannois affrontent les Lions du Cégep Champlain St-Lawrence ce dimanche.

Hockey

Les Jeannois rebondissent

Vaincus 4-3 en prolongation samedi par le Boomerang du Cégep André-Laurendeau, les Jeannois du Collège d’Alma ont rebondi avec brio, dimanche, devant leurs partisans au Centre Mario-Tremblay, en s’imposant 5-2 contre les meneurs au classement de la Ligue de hockey collégial AAA, les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe.

L’entraîneur-chef des Jeannois, Pascal Hudon, était fier de ses joueurs qui ont non seulement bien joué pendant 60 minutes, mais qui ont également relevé un bon défi contre une formation qui n’avait subi que deux défaites depuis le début de la saison régulière.

Sports

Revers des Jeannois en prolongation

Les Jeannois du Collège d’Alma ont amassé un point dans un cinquième match de suite, mais au passage, ont laissé filer une priorité de trois points, s’inclinant 4-3 en prolongation devant le Boomerang du Cégep André-Laurendeau samedi au Centre Mario-Tremblay.

Charles-Éric Rocheford et Pierre-Luc Guy ont touché la cible en première période, suivi de Marc-Antoine Massé en deuxième, son 13e de la saison, pour donner une priorité substantielle aux locaux qui ont ensuite fait preuve d’indiscipline. Les visiteurs ont marqué quatre fois sans réplique pour quitter la capitale jeannois avec les deux points. 

«On leur a donné la chance de le faire», a laissé tomber l’entraîneur-chef Pascal Hudon qui a appris une bien mauvaise nouvelle en s’amenant à l’aréna en matinée. Blessé à l’entraînement cette semaine, le gardien partant Philippe Bond n’a pas été en mesure de prendre part au match. Étant donné que l’autre gardien de l’équipe, Jérémy Beaudoin-Mireault, se trouve également sur la touche, il a dû faire appel au joueur-affilié des Aiglons d’Alma junior AA Antoine Pelletier qui a ainsi obtenu son premier départ dans la Ligue de hockey collégial division un. 

«C’est sûr qu’on n’a pas joué de la même façon. On voulait jouer serré. En première période, on l’a bien fait et on a pris les devant. On a peut-être eu deux buts chanceux, mais je me disais que si les gars continuaient de bien jouer serré comme on le faisait, on tiendrait le coup. On a commencé à prendre des punitions et ça donné la chance à l’adversaire de prendre du momentum même s’ils n’ont pas marqué tout de suite. Un moment donné, à force d’en avoir, ils ont compté avec l’avantage d’un homme et tout de suite après, ils en ont marqué un deuxième sur une échappée. On dirait qu’après, on a joué sur les talons, chose qu’on ne faisait pas dernièrement. Dès le début de la troisième, ils en ont mis un autre pour faire 3-3-. L’adversaire méritait beaucoup plus la victoire que nous. On n’a pas joué une deuxième et une troisième comme on le faisait dernièrement. Je me considère chanceux d’avoir ramassé un point», d’analyser Pascal Hudon qui a donné une très bonne note à Pelletier qui a fait face à 38 tirs contre 21 pour son vis-à-vis. 

«J’aurais aimé qu’à 3-0, les gars devant lui continuent de jouer serré pour lui donner la chance d’aller chercher une première victoire», a-t-il laissé tomber, précisant que les chances étaient bonnes pour que Bond soit en mesure d’effectuer un retour dimanche. 

«Mentalement, on n’a pas bien géré, d’admettre Hudon, rappelant le classement excessivement serré. Il faut être plus mature dans notre jeu. Je considère qu’on a peut-être des individus qui ont eu peur. Les visiteurs étaient gros et physiques. J’ai senti qu’on a eu de la misère à sortir la rondelle de notre territoire à partir de la deuxième période quand ils ont commencé à nous frapper. Je sens que j’ai des gars qui sont moins braves quand le match devient physique. Nos défenseurs se sont fait mettre beaucoup de pression. On n’a pas géré comme on est capable de le faire et le résultat est là pour en témoigner.

«On a six victoires de suite sur la route. À domicile, on ne joue pas la même façon. Les gars n’ont pas la même concentration. Sur la route, on est capables d’être des robots pendant 60 minutes et d’appliquer les consignes comme on le demande. À la maison, on le fait, mais pas pendant 60 minutes. On est aussi plus indisciplinés. La semaine passée, on a écopé de deux ou trois punitions dans les deux matchs et là, on en a pris huit face à la deuxième attaque massive de la ligue», de noter l’entraîneur-chef.

Les Jeannois auront l’occasion de rebondir devant leurs partisans dimanche, mais la mission sera de taille face aux meneurs au classement général, les Lauréats de Saint-Hyacinte qui n’ont subi que deux défaites depuis le début de la saison régulière. «Si les gars ne sont pas mentalement plus prêts à jouer, ça va être dur, d’indiquer Pascal Hudon. C’est sûr que si on ne joue pas 60 minutes sur la tâche comme on est capable de le faire, ça pourrait mal aller. On doit trouver le moyen de rebondir, de jouer serré et de gagner en faisant les petits détails, ce qu’on n’a pas fait samedi.»


Sports

La progression des Jeannois se poursuit

Avec une troisième victoire consécutive et sur cinquième sur la route, les Jeannois du Collège d’Alma ont renoué avec la barre de .500 samedi soir, l’emportant 2-1 sur les Couguars du Cégep Champlain-Lennoxville.

Les Jeannois ont du même coup franchi la mi-saison et montrent un dossier de 9-1. Les Almatois sont en forte progression, eux qui n’avaient qu’une seule victoire après leurs sept premières rencontres. «La victoire c’est une chose, mais dernièrement, c’est surtout la façon. La semaine dernière, on a perdu notre blanchissage avec une minute à faire et là, on s’est fait marquer en désavantage numérique à deux minutes et demie de la fin alors qu’ils avaient enlevé leur gardien. C’est une équipe très offensive avec beaucoup de profondeur. Présentement, les gars sont en train de démontrer qu’on est capables de compétitionner avec ces équipes-là. Notre jeu sans la rondelle est beaucoup meilleur et en même temps, avec la rondelle, on prend de bonnes décisions et on réussit à générer des choses intéressantes », a laissé tomber l’entraîneur-chef Pascal Hudon après la rencontre. 

Les Jeannois ont pris les devants 2-0 en fin de première période, sur des réussites de l’ancien des Sags Marc-Antoine Massé, son 12e de la saison, puis de Charles-Éric Rochefort. Ce pointage a tenu jusqu’en toute fin de match. Philippe Bond, qui a fait face à 40 tirs, a cédé pour la seule fois de la rencontre lors d’un avantage numérique. 

« On a disputé un super bon match. Gagner 2-1 contre Lennoxville à Sherbrooke, les gars se sont bien présentés. On avait un bon plan et les gars sont restés dans les consignes. On n’a pas donné beaucoup de revirements, ni de chances de marquer. Les lancers qu’on a donnés, ce sont des tirs que ça ne me dérangeait pas de donner. Dans l’ensemble, tout ce qui touche l’aspect sans la rondelle a été bon. Nos défenseurs ont bien fait et on a fait de bonnes choses sur la relance. Les gars ne se sont pas cassé la tête à essayer des jeux compliqués », de souligner Pascal Hudon, ajoutant que ses troupiers n’avaient pas non plus effectué d’erreurs mentales. 

« On a bien géré le match. On avait les devants en fin de troisième et on n’a pas joué sur les talons. On a continué de jouer avec confiance. Ça me prouve qu’on a pris beaucoup de matûrité dans notre jeu dernièrement », d’insister l’entraîneur-chef. 

Les Jeannois seront du côté de Trois-Rivières dimanche, face aux Dragons du Collège Laflèche. 

Hockey

Les Jeannois engrangent les victoires sur la route

Les voyages n’affectent pas les Jeannois du Collège d’Alma, bien au contraire ! Les protégés de Pascal Hudon ont en effet vaincu les Dragons du Collège Laflèche 3-1 pour signer leur quatrième victoire consécutive et leur sixième de suite sur la route.

Les Jeannois auraient pu baisser la garde puisqu’ils disputaient un deuxième match en autant de jours sur la route, mais ils ont su au contraire bien gérer la rencontre et limiter l’adversaire à 18 tirs au but pour ainsi poursuivre leur séquence victorieuse.

Sports

Pascal Hudon: 20 ans derrière le banc

Depuis 20 ans, Pascal Hudon est un témoin privilégié de la scène régionale du hockey. Vendredi soir, au Peps de l’Université Laval, l’entraîneur d’expérience a débuté une 20e saison derrière le banc, sa dixième à la barre des Jeannois du Collège d’Alma.

Après avoir joué dans le junior régional et disputé quelques matchs avec les défunts Condors de Jonquière dans le semi-professionnel, Pascal Hudon a rapidement fait le saut derrière le banc, avec le bantam BB à Saint-Bruno. Il a rapidement eu le coup de foudre. «Veut, veut pas, ta première année, c’est un élément déclencheur dans une carrière», lance-t-il, mentionnant avoir bénéficié d’un très bon groupe de joueurs et de parents avec un gérant, André Gagné, qui lui a donné sa chance malgré son jeune âge.