Après une excellente ronde dimanche, en amorce du tournoi Invitation Bromont, le golfeur professionnel Keven Fortin-Simard a connu une moins bonne journée lundi. Il a remis une carte de 71 (-1) pour glisser au deuxième rang du classement. Il compte finir en beauté mardi, pour la ronde finale.

Invitation Bromont: Fortin-Simard glisse au 2e rang

Après avoir disputé une excellente première ronde, dimanche, à l’Invitation Bromont, le golfeur professionnel Keven Fortin-Simard a connu une journée plus difficile, lundi, en concluant la deuxième ronde avec un pointage de 71 (-1), ce qui l’a fait glisser au deuxième rang (-9), à égalité avec deux autres golfeurs. Il tentera donc de retrouver ses repères mardi pour conclure en beauté le tournoi du Club de golf Château-Bromont.

Mardi, ce fut sans conteste la journée de Vaita Guillaume, le professionnel du Royal Québec, qui a remis une carte de 63 (-9) grâce à six oiselets et un aigle (trou #9, par 5) sur le premier neuf ainsi que deux oiselets et un boguey sur le deuxième neuf. Cette performance lui a permis de s’installer aux commandes du tournoi avec un total de moins 11 après deux rondes, une remontée de six positions. Pour sa part, Yohann Benson, du club Laval-sur-le-Lac, a remis une carte de 67 (-5), notamment grâce à deux aigles, pour se hisser au 2e rang.

Triple boguey

Joint lundi, le DG et professionnel du Club Lac-Saint-Jean affichait son calme habituel, malgré une ronde qui a mal commencé avec un triple boguey au trou #2. Malgré tout, Fortin-Simard a bien rebondi en inscrivant quatre oiselets avant la fin du premier neuf.

« Je n’avais pas frappé un mauvais coup (au #2), mais il ventait un peu et ç’a mal viré. Par la suite, je m’en suis bien tiré, même si je ne jouais pas aussi bien que la veille. J’ai aussi été un peu moins bon sur le deuxième neuf. Ma ronde (de dimanche) me permet d’être encore dans la course, alors je vais essayer de jouer une bonne ronde mardi matin ! »

Après une excellente ronde dimanche, en amorce du tournoi Invitation Bromont, le golfeur professionnel Keven Fortin-Simard a connu une moins bonne journée lundi. Il a remis une carte de 71 (-1) pour glisser au deuxième rang du classement. Il compte finir en beauté mardi, pour la ronde finale.

Le vent a donné du fil à retordre au natif de Roberval. « Le vent tourbillonne un peu. Depuis samedi, il n’arrête pas de changer de côté, alors il faut toujours jouer un peu différemment. Et d’un coup à l’autre, je me suis fait prendre une couple de fois. Ça fait partie du jeu », raconte-t-il.

à l’aise

Mardi, il sera du dernier groupe de départ, de sorte qu’il aura un bon aperçu de l’évolution du classement. « C’était juste une mauvaise journée aujourd’hui (lundi). Le terrain me plaît et ça va quand même bien depuis que je suis ici. Il s’agit seulement de retrouver mes petits repères mardi pour jouer du bon golf », a indiqué celui qui n’avait jamais joué sur ce terrain par le passé.

« J’avais déjà joué Le Royal Bromont, mais pas celui-ci. Je suis arrivé ici depuis jeudi et j’ai quand même eu le temps de voir la place un peu. Je vais donc essayer de jouer du bon golf (mardi) et je devrais finir proche d’être au top, si le golf est au rendez-vous », ajoute celui « qui se sent bien à l’aise » sur ce terrain depuis son arrivée.

« Je vais essayer de capitaliser là-dessus mardi », conclut celui qui n’avait que de bons mots pour l’organisation. « Au club, on est installés comme des rois. On a tout ce qu’il faut », mentionne le Jeannois qui voyage, avec sa conjointe et leur petite fille, dans un motorisé de seconde main qui lui fait découvrir les joies de la mécanique.

Après une excellente ronde dimanche, en amorce du tournoi Invitation Bromont, le golfeur professionnel Keven Fortin-Simard a connu une moins bonne journée lundi. Il a remis une carte de 71 (-1) pour glisser au deuxième rang du classement. Il compte finir en beauté mardi, pour la ronde finale.

Bédard et Blanchette

Mentionnons enfin que deux autres golfeurs bien connus dans la région sont aussi au tournoi. Le jeune professionnel de Chibougamau, Pierre-Alexandre Bédard, a joué une ronde de 67 (-5) qui lui a permis de passer du 11e rang au 7e rang, à égalité avec quatre autres joueurs. L’ancien joueur des Saguenéens de Chicoutimi, Vincent Blanchette, a lui aussi signé une excellente carte de 65 (-7) pour effectuer un bond de la 23e à la 12e position.