Un partisan des Éperviers de Sorel-Tracy aurait menacé de s’en prendre à un joueur des Pétroliers du Nord de Laval vendredi soir, au Colisée Cardin. L’équipe lavalloise a retraité au vestiaire après l’échauffement et les policiers ont envahi l’amphithéâtre, forçant ainsi la LNAH à reporter le match. Des fouilles ont été faites afin de s’assurer qu’il n’y ait pas d’arme comme le voulait la rumeur.

Intervention policière dans un match de la LNAH au Colisée de Sorel-Tracy

Une autre tuile s’est abattue sur la Ligue nord-américaine de hockey (LNAH), alors que les dirigeants ont dû reporté le match prévu entre les Pétroliers du Nord de Laval et les Éperviers au Colisée Cardin de Sorel-Tracy après une importante intervention policière dans l’amphithéâtre.

Des rumeurs ont circulé voulant qu’un individu ayant en sa possession une arme ait menacé de s’en prendre à l’un des joueurs du club lavallois. La menace a été suffisamment sérieuse pour qu’après la période d’échauffement, les joueurs des Pétroliers ayant retraités au vestiaire ne sont pas retournés sur la patinoire pendant que plusieurs policiers faisaient leur entrée au Colisée. Dans le communiqué émis par la LNAH, on confirme que «de nombreux policiers se sont présentés sur les lieux» et que les événements survenus vendredi soir ont forcé les autorités de la LNAH à reporter la rencontre.

D’ailleurs, sur la page Facebook des fans des Éperviers, on voyait des photos de nombreux policiers sur place et les commentaires des intervenants semblaient confirmer la rumeur des menaces faites par un partisan. D’autres ont mentionné que les policiers ont fouillé tous les sacs des spectateurs présents.

Les joueurs des Pétroliers auraient quitté dès qu’ils ont reçu le feu vert de la police. La LNAH a ouvert une enquête afin de déterminer ce qui s’est produit en marge de cette partie en précisant qu’aucun commentaire ne sera émis tant que la lumière ne sera pas faite sur ces événements. Un appel conférence d’urgence a été tenu avec les dirigeants des autres équipes peu après que les deux autres matchs au programme ont été terminés. Malgré des tentatives pour joindre les dirigeants, il n’a pas été possible d’en savoir davantage.