Gilles Bouchard devra se débrouiller sans quelques éléments importants pour le début de la série face aux Saguenéens, dont le meilleur marqueur de l'équipe en saison régulière, Antoine Waked.

Huskies: les excuses à la poubelle

Les Huskies de Rouyn-Noranda seront privés de quelques éléments importants pour le premier match de la série face aux Saguenéens, vendredi soir, à l'Aréna Iamgold. Malgré tout, cette réalité est loin d'affecter l'équipe abitibienne qui préfère ne pas s'attarder sur la situation.
Vendredi, les attaquants Antoine Waked, Martins Dzierkals, Samuel Naud et Rafaël Harvey-Pinard, en plus du défenseur Jacob Neveu brilleront par leur absence. Tous sont blessés et parmi ceux-ci, Waked a été le meilleur marqueur des Huskies en saison régulière, grâce à une récolte de 80 points. Gilles Bouchard ne s'attend pas à des retours au jeu pour le premier face-à-face.
Blessé à la clavicule il y a deux mois, le Jonquiérois Rafaël Harvey-Pinard se rapproche d'un retour. Sa situation est évaluée sur une base quotidienne.
« On a certains blessés, mais on ne cherche pas d'excuses, on en a eu toute l'année et on a réussi à performer, a exprimé l'entraîneur des champions en titre de la Coupe du Président, qui a notamment dû se débrouiller sans ses as défenseurs Jérémy Lauzon et Philippe Myers plus tôt cette saison. L'objectif est de jouer avec l'équipe qu'on a et d'y aller selon notre identité. À partir de là, on verra. Ça va être une série très enlevante entre deux bonnes équipes. Chicoutimi a beaucoup de profondeur à toutes les positions. »
Lorsque Bouchard parle de l'identité de son club, il soulève entre autres la vitesse. Les matchs sur la glace olympique du Centre Georges-Vézina, la semaine prochaine, ne sont donc pas un problème à ses yeux. « On veut exécuter nos jeux à haute vitesse et c'est une facette importante dans notre façon de jouer, a reconnu le grand manitou des Huskies. Je ne pense pas que (la grande glace) va être un inconvénient, à part le fait que Chicoutimi est beaucoup plus habitué que nous de jouer sur leur glace. Il y a des petites choses à faire attention, mais c'est certain que notre vitesse est un élément positif pour nous. »
Deux bons gardiens
Lors du premier tour face aux Mooseheads de Halifax, remporté en six matchs par la meute, les gardiens au sang bleu, Samuel Harvey (Alma) et Olivier Tremblay (Chicoutimi), ont tous les deux été appelés à jouer des minutes lors de quatre rencontres, mais Tremblay est celui qui a remporté trois des quatre gains des Huskies, en plus d'afficher les meilleures statistiques.
« On va déterminer tout ça avec les entraîneurs adjoints, on n'a pas décidé encore qui va commencer la série, a sagement commenté Gilles Bouchard. On a deux bons gardiens qui peuvent faire le travail, on les a utilisés tous les deux dans la première série et ça devrait être semblable dans la prochaine contre les Sags. »
L'entraîneur originaire de Normandin s'attend évidemment à ce que les Huskies du Saguenay-Lac-Saint-Jean soient gonflés à bloc pour duel face aux Saguenéens, sans toutefois en faire une grande histoire.
« C'est un élément de motivation, mais en même temps, qu'on joue contre les Sags ou encore contre Blainville, on est en séries et si tu n'es pas motivé, il y a un problème ! Sauf que ça a un petit élément particulier pour eux, c'est certain », a conclu Bouchard.