Quelque 800 participants ont découvert le nouveau parcours de la Montée des héros au profit de la Fondation de l’Hôtel-Dieu d’Alma, dimanche, au Centre Dorval d’Alma. Sales ou pas, les participants ont gardé le sourire !

Huit cents participants à la Montée des héros

Du beau temps, un nouveau parcours et quelque 800 crinqués prêts à relever le défi de la Montée des héros au profit de la Fondation de l’Hôtel-Dieu d’Alma, voilà de quoi rendre heureux les organisateurs de la 5e édition de ce challenge amical et caritatif.

Après quatre éditions tenues au Mont-Lac-Vert, l’événement, présenté par Produits forestiers Résolu, s’est installé dans les sentiers du Centre Dorval d’Alma. Les nouveaux parcours ont visiblement plu aux coureurs, affirme la porte-parole Alexandra Gilbert. « On a eu une très belle journée et les participants sont enchantés du nouveau parcours. On n’a reçu que des commentaires positifs. On a accueilli 800 participants, ce qui est autant que l’an dernier. Il restait encore de la place, mais les premières vagues du matin étaient “surbookées”, car les gens voulaient partir tôt », mentionne la coordonnatrice aux communications et événements de la Fondation Hôtel-Dieu Alma.

L’entraide et le travail en équipe, c’est payant, surtout dans une course à obstacles comme la Montée des héros.

Ce changement de site visait à offrir une nouvelle expérience aux participants dont les départs et les arrivées ont été saupoudrés de nuages colorés. « On adore la montagne et le Mont-Lac-Vert, mais on voulait vraiment renouveler notre concept et inviter les gens à visiter de nouveaux sentiers. Et ç’a visiblement été un succès », estime Mme Gilbert, en traçant un bilan très positif de la journée. Au total, un montant de 62 000 $ a été remis à la fondation.

Un vrai défi
Plusieurs participants s’attendaient à ce que le parcours soit plutôt plat dans les sentiers du Dorval. Ils ont eu une petite surprise. « Dans la catégorie élite (14 km), il y avait 394 mètres de dénivelé positif et les “réguliers” (5,8 km) avaient aussi une très grosse côte à monter avec des cordes en début de parcours », fait valoir Alexandra Gilbert qui pouvait compter sur une soixantaine de bénévoles pour veiller au bon déroulement de l’événement.

Le nouveau parcours de la Montée des héros recelait d’endroits bien bouetteux où les coureurs risquaient de perdre une chaussure s’ils ne prenaient pas garde !

D’ailleurs, le vainqueur de la vague élite, Jonathan Desgagné, a effectué un retour remarqué, lui qui avait délaissé la course au cours des deux dernières années après un changement d’emploi et la paternité. Employé du CIUSSS, le Chicoutimien était très heureux de prendre part à un événement dont la cause lui tient à coeur. « Je savais que j’étais en forme, mais je ne pensais pas que j’allais l’emporter », a avoué celui qui a quand même affronté une belle opposition.

Une course de 1 km était aussi prévue pour les jeunes. Au total, quelque 150 enfants accompagnés de leurs parents se sont démenés sur le parcours. « C’était magnifique à voir ! , lance Alexandra Gilbert avec enthousiasme. Et il y avait des enfants qui lançaient de la poudre de couleur (aux participants) et qui partaient aussi vite que leurs petites jambes pouvaient les porter. C’était beau à voir ! »

Retour en 2019 ?
Devant le succès de cette 5e édition, la Montée des héros sera-t-elle de retour au Centre Dorval l’an prochain ? « On n’a pas encore décidé. On va consulter les chiffres parce que c’est d’abord une campagne de financement, note Alexandra Gilbert. On va essayer de voir si l’on continue. C’est sûr qu’après cinq ans, on commence à être bon. On a notre marque de commerce et les gens sont au rendez-vous. Mais il faut voir si c’est rentable. Le comité organisateur va se réunir avec le conseil d’administration pour prendre une décision au cours des prochains mois. »

Cette année, l’organisation s’attendait à un peu moins de profits puisqu’elle avait préconisé des forfaits familiaux pour favoriser la participation de plus de familles et attirer plus de monde. « Pour cette raison, on s’attendait donc à une baisse de revenus. Cela dit, je suis très satisfaire du bilan de cette 5e édition », a-t-elle conclu.