Benjamin Gagné, Anne-Frédérik Drolet, Charles Fortin et Samuel Larouche (à l’avant) ont reçu une bourse, mercredi soir, lors du Souper des Champions Vizés, édition saguenéenne. Les récipiendaires sont entourés par Carl Fleury, de la Voie Maltée, Olivier Lacroix, comptable chez Malette, Martin Lépine, président d’honneur, et de Marc-Olivier Maltais, président du comité organisateur.

Huit athlètes se partagent 12 000 $

La première édition saguenéenne du Souper des Champions Vizés a été un vif succès, mercredi soir, à La Voie Maltée de Chicoutimi. L’activité de financement a permis de remettre 12 000 $ en bourses à huit athlètes qui se distinguent sur la scène nationale et internationale.

Anne-Frédérik Drolet (athlétisme), Anne-Julie Tremblay (vélo de montagne), Benjamin Gagné (natation), Charles Fortin (patinage de vitesse), Claudie Simard (triathlon), Keven Fortin-Simard (golf), Rachel Pageau (vélo de montagne) et Samuel Larouche (athlétisme en fauteuil roulant) ont donc tous reçu un montant de 1500 $.

« On a préféré avoir plus de boursiers et leur donner chacun un plus petit montant que de supporter seulement deux ou trois athlètes afin de créer un effet d’entraînement », se félicitait le président de la corporation du Souper des Champions, Marc-Olivier Maltais, quelques minutes avant la remise des bourses. Il a expliqué qu’Anne-Frédérik Drolet a pour sa part obtenu une bourse de 1000 $ de persévérance scolaire de Rio Tinto et les membres du comité ont décidé d’ajouter le manque à gagner.

L’événement caritatif, qui se déroulait sous la présidence d’honneur de Martin Lépine, du groupe industriel AMI, a été l’occasion de remettre pour une première fois dans le cadre du Souper des Champions une bourse à un athlète de la relève, en l’occurrence le nageur Benjamin Gagné. Depuis sa fondation par Denis Hogue, l’organisme vient en aide financièrement à des athlètes adultes.

« On a eu beaucoup de demandes provenant de mineurs. On a donc décidé de créer une bourse de la relève », explique Marc-Olivier Maltais, révélant que 20 demandes avaient été formulées pour cette année initiale. Il a du même souffle indiqué que la soirée permettrait de dégager un surplus, qui sera réinvesti en vue de la deuxième édition.