Membres du Saguenay Strongman Club, Olivier De Launière et Jimmy Paquet ont été couronnés dans leur catégorie respective en fin de semaine, dans le cadre du Championnat provincial d’hommes forts amateurs.
Membres du Saguenay Strongman Club, Olivier De Launière et Jimmy Paquet ont été couronnés dans leur catégorie respective en fin de semaine, dans le cadre du Championnat provincial d’hommes forts amateurs.

Hommes forts: deux médailles d’or et des billets pour le championnat canadien

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Deux des sept représentants du Saguenay Strongman Club, Olivier De Launière et Jimmy Paquet, ont été couronnés dans leur catégorie, en fin de semaine, dans le cadre du Championnat provincial d’hommes forts amateurs 2020 tenu à Québec par l’Association canadienne d’athlètes de force amateur (ACAFA).

De l’aveu même de Jonathan Simard, membre du club et organisateur de la compétition d’hommes forts de Saint-Ambroise, la compétition d’en fin de semaine s’est déroulée dans un contexte spécial en raison des consignes et du nombre limité de 250 spectateurs. D’ailleurs, quelques spectateurs se sont retrouvé le bec à l’eau et n’ont pas pu assister à l’événement.

«Malgré tout, on a été chanceux (de pouvoir tenir le championnat), parce qu’il n’y avait eu aucune compétition de l’année», souligne le porte-parole de la délégation.

Autre avantage pour la cinquantaine de participants, ils obtenaient du même coup leur billet pour le championnat national qui aura lieu à L’Espace Saint-Grégoire, à Beauport, au début octobre.

Belle relève

Olivier De Launière, un pompier de Saint-Félicien a terminé premier dans la catégorie des Maîtres poids lourds (40 ans et plus) tandis que Jimmy Paquet de Métabetchouan, a mis la main sur les grands honneurs de la catégorie mi-lourds (230 livres et moins).

Jonathan Simard (à droite), ici en compagnie de David Nollet, un athlète professionnel du circuit des hommes forts, revient satisfait de sa prestation au Championnat provincial d’hommes forts amateurs tenu à Québec. Il pourra participer à un premier championnat canadien en carrière au début octobre.

Jonathan Simard a pris le 6e rang dans la catégorie poids lourds novice, suivi de Jean-François Babin sur un total de 10 participants.

Mais ce qui réjouit Jonathan Simard, c’est de voir les performances et le potentiel de la relève. Dans la catégorie poids lourds, Kevin Bilodeau a conclu au 9e rang sur 17. «Il a commencé à s’entraîner avec nous l’an passé et il a un très bon potentiel. Il doit peser autour de 240 livres et il affrontait des gars de 300 livres avec beaucoup d’expérience. C’est un gars qui va donner le meilleur de lui-même et même plus», souligne Jonathan Simard en rappelant que Bilodeau avait terminé premier lors d’une compétition l’an passé.

Deux jeunes, William Forget et Dany Potvin, ont livré une très bonne performance. «Pour leur première année de compétition, les jeunes se sont surpassés, souligne Jonathan Simard. Ils ont vraiment aimé leur expérience et ils sont prêts à aller au Championnat canadien au début du mois prochain. Je suis fier des jeunes de Saguenay Strongman!»

À l’an prochain

Cette année, la pandémie et une blessure ont forcé Jonathan Simard à renoncer à la présentation de la 4e édition de la compétition d’hommes forts à Saint-Ambroise. L’organisateur était d’autant plus déçu que cette fois-ci, son événement était sanctionné par l’ACAFA. «Mais ce n’est pas grave, je vais remettre ça à l’an prochain», se résigne-t-il.

Pour l’homme fort, la présente saison aura été éprouvante et il revient de loin. «Je suis satisfait (de ma 6e position) parce que je me suis déchiré un biceps en février dernier. J’ai commencé à m’entraîner, mais il y a eu le confinement. J’avais beaucoup de douleur et je n’avais plus aucune motivation durant l’été. J’ai ensuite dû annuler mon événement. Mais j’ai recommencé à m’entraîner il y a un mois et je me suis inscrit au provincial. Ça faisait six mois que je n’avais pas touché aux équipements.»

Simard s’était aussi donné un bon défi en vue du provincial, soit de perdre 15 livres en 17 jours pour être dans la catégorie de poids souhaitée. Il en a perdu 10 en 12 jours. Il s’est retrouvé dans la catégorie poids lourds novice où il a réussi à finir toutes ses épreuves sans finir dernier.

«Ça m’a satisfait et je me sens prêt à aller au canadien dans un mois. C’est un rêve pour moi. En cinq ans d’hommes forts, je ne m’étais jamais rendu plus loin que le provincial. Cette année, ça me permet de me concentrer et de me discipliner encore plus pour reprendre là où j’avais laissé.»