C’est tout le conseil de ville de Saint-Félicien qui appuie la mise en candidature du Centre récréatif Marianne St-Gelais.
C’est tout le conseil de ville de Saint-Félicien qui appuie la mise en candidature du Centre récréatif Marianne St-Gelais.

Hockeyville: moins de quatre jours pour voter

Le comité qui s’occupe de la mise en candidature du Centre récréatif Marianne St-Gelais au concours Kraft Hockeyville espère atteindre le nombre magique des 1000 bulletins de vote d’ici le 9 février à 23 h 59, date qui mettra fin à la période d’inscriptions.

Déjà, en date d’hier, plus de 580 bulletins avaient été remplis. Même si le conseiller municipal de Saint-Félicien Alexandre Paradis se réjouissait de ces bons résultats, il reconnaissait que le travail était loin d’être terminé et qu’il restait encore beaucoup de votes à recueillir d’ici dimanche.

« Il faut que le monde se rendre sur le site de Hockeyville et que les gens mettent des photos, racontent des histoires. »

Il rappelle aussi que si un tel projet a vu le jour, c’est grâce à l’initiative personnelle du citoyen Éric Saint-Hilaire, le père de la jeune Anika, une des victimes gravement blessées lors d’un accident de la route survenu à Chambord en octobre dernier.

« À l’origine, c’est Éric Saint-Hilaire qui a déposé le projet pour inscrire Saint-Félicien. Sa famille et lui ne viennent pas d’ici et il souhaitait redonner à la population qui s’était mobilisée pour aider sa famille depuis l’accident. »

Le conseiller municipal croit que cela représente un projet rassembleur et qui sera utile à l’ensemble de la population.

Jusqu’à maintenant, plusieurs entreprises et personnalités locales soutiennent la candidature de Saint-Félicien, dont les deux patineuses de vitesse à la retraite Marianne Saint-Gelais et Kasandra Bradette, ainsi que le hockeyeur Samuel Girard.

Le comité s’est fixé comme objectif d’atteindre les 1 000 bulletins de votes. En date du 5 février, déjà 582 bulletins avaient été remplis.

250 000 $ en jeu

L’aréna gagnant sera connu le 28 mars, et méritera une somme de 250 000 $ pour l’amélioration des installations sportives. Le grand gagnant pourra aussi organiser une partie de hockey de la LNH en plus de remporter le titre et le trophée Kraft Hockeyville Canada 2020.

Alexandre Paradis croit qu’un tel montant sera bénéfique afin de rénover le centre, étant donné que le bâtiment date de plus de 50 ans.

« Il faut encore énormément d’investissements, la liste des choses à améliorer est longue. La Corporation va décider de ce qu’elle fera du montant, mais une partie de l’argent va permettre par exemple de mettre à jour les baies vitrées. Il y a de l’amour à donner dans les vestiaires des joueurs aussi. La bâtisse est beaucoup utilisée. »

Si jamais la candidature félicinoise ne gagnait pas le grand prix, mais réussissait tout de même à se classer parmi les quatre finalistes, le Centre recevrait un montant de 25 000 $.

Six étapes

L’élu invite la population à participer en grand nombre d’ici la date limite du 9 février. Pour voter, il suffit de passer à travers un processus de six étapes. Il faut d’abord aller sur la page Facebook du Centre Récréatif Marianne St-Gelais et cliquer sur le lien de Kraft Hockeyville.

Il faut ensuite raconter une histoire liée au centre ainsi qu’ajouter si possible des photos ou vidéos. Pour la quatrième étape, une note doit être donnée au Centre.

Finalement, les étapes cinq et six consistent à réagir aux différentes publications, photos, histoires sur le site et de partager le tout sur Facebook et Twitter.

Rappelons qu’en 2008, Roberval avait remporté le premier prix du concours.