Gino Gagnon sera de retour derrière le banc d'une équipe de hockey après une année d'absence. Il sera à la barre de la formation jonquiéroise de la nouvelle Ligue de hockey senior du Lac au Fleuve.

Hockey senior: Gino Gagnon dirigera l'équipe jonquiéroise

Après une année loin de l'action, Gino Gagnon effectuera un retour derrière un banc de hockey, celui de la formation jonquiéroise de la nouvelle Ligue de hockey senior du Lac au Fleuve que Bob Desjardins est en train de mettre en place.
La fibre de l'entraîneur n'a pas été longue à se remettre à vibrer lorsque Bob Desjardins lui a proposé de prendre les rênes de la future formation senior de Jonquière. Joint jeudi, le coloré entraîneur a évoqué trois raisons qui ont motivé son retour derrière le banc : primo, pour répondre à une demande de son fils Samuel, 24 ans, même si ce dernier joue dans une équipe à La Tuque ; deuxio, pour le plaisir de revoir d'anciens joueurs, et tertio, « parce que je n'ai pas été capable de dire non à Bob qui met tellement d'efforts pour démarrer cette ligue ».
L'enseignant en éducation physique à la Commission scolaire de La Jonquière avoue que l'envie de reprendre le travail d'entraîneur l'avait chicoté l'an dernier. « J'ai arrêté de ''coacher'' dans la structure intégrée des Élites l'an dernier parce que je trouvais la charge un peu trop lourde. Mais je suis quand même resté impliqué dans le conseil d'administration et j'agis comme conseiller technique pour les entraîneurs au Lac-Saint-Jean. J'étais donc dans le domaine quand même. Avant d'accepter l'offre de Bob, je me suis renseigné. Ce n'est pas une tâche trop exigeante puisqu'il n'y aura qu'un match par semaine et qu'il n'y a presque pas de pratiques. Je vais donc pouvoir continuer mon travail comme conseiller technique et avec les Espoirs », explique celui qui a fait ses premiers pas comme entraîneur depuis 1993.
Avoir du plaisir
Gino Gagnon n'en sera pas à une première à la barre d'une équipe de jeunes adultes. En 2001, il était derrière le banc des Prédateurs de Jonquière, dans la Ligue senior semi-pro.
« J'ai donc un peu d'expérience, même si c'est sûr que c'est différent de ''coacher'' des jeunes. J'ai hâte de revivre ça. D'ailleurs, je suis plus outillé qu'à l'époque », mentionne-t-il en riant. « Avec les jeunes, on met au tableau et on exécute. Avec des plus vieux, ce sera plus de la collaboration, car ils savent déjà quoi faire. Mon rôle sera peut-être plus d'être un motivateur. Je vais m'ajuster au jour le jour. »
Pour lui, l'important sera de faire en sorte que ses protégés brûlent de l'énergie sur la glace et se divertissent, que tout le monde ait du plaisir. Sa nomination à peine dévoilée, il avait déjà reçu des messages d'anciens protégés.
« C'est ce qui est plaisant. Je vais revoir plusieurs anciens joueurs. J'en ai dirigé plusieurs au niveau bantam, midget AAA, etc. Et pas juste dans l'équipe de Jonquière, mais dans les autres équipes. C'est ce qui est le fun ! Je vais revoir plein de joueurs », insiste Gagnon qui sera appuyé par Jean-Philippe Boivin comme adjoint. 
Créer des liens
Quant aux objectifs, Gino Gagnon n'y a pas encore pensé. « Je vais commencer par créer des liens avec les joueurs, former un bon esprit de famille et les rendre heureux. Je pense que c'est ce qui est important. Et comme les gens veulent avoir un bon spectacle, je vais demander beaucoup d'intensité de la part des gars, mais je ne mettrai pas de pression pour la victoire. Les matchs que je veux gagner, ce sont ceux dans les séries en fin d'année parce que les gens se souviennent dernières parties, pas des premières. Je veux avoir du plaisir, mais c'est sûr que le goût de la compétition et l'adrénaline vont revenir dès que je vais rentrer dans un aréna ! »