Hockey scolaire: Roberval obtient enfin gain de cause

La Cité étudiante de Roberval aura bien fait d’en appeler de la décision du Réseau du sport étudiant du Québec (RSEQ) de rejeter sa demande d’adhésion à la ligue provinciale de hockey scolaire masculine pour une équipe en benjamin division 1 pour la saison 2018-2019. Vendredi, la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets a annoncé sur sa page Facebook que la polyvalente de Roberval avait obtenu le feu vert pour offrir du hockey scolaire en catégorie benjamin 1 à compter de septembre.

On pouvait aussi lire que l’organisation robervaloise était également en attente d’une réponse pour l’obtention d’équipes de calibre cadet et juvénile en division 2.

Roberval pourra ainsi joindre les rangs des Mustangs de l’Odyssée Lafontaine/Dominique-Racine et des Lynx du Pavillon Wilbrod-Dufour d’Alma qui ont eux aussi eux reçu l’aval du RSEQ pour offrir une équipe en benjamin division au début mars.

Persévérance

Après avoir essuyé un premier refus, la direction de la Cité étudiante avait fait valoir que depuis neuf ans, elle a bâti sa notoriété par une solide structure en concentration hockey. Malheureusement, le RSEQ avait à nouveau rejeté sa demande pour une équipe juvénile scolaire en division 1.

Dans sa réponse, le RSEQ avait justifié sa décision par une volonté de conserver et de ne pas nuire au calibre des autres équipes régionales, et ce, même si la Cité étudiante avait prouvé qu’elle avait l’effectif nécessaire pour être à la hauteur des exigences demandées en collaboration avec le Hockey mineur de Roberval.

Par ailleurs, les instances régionales du RSEQ et de la structure intégrée s’étaient montrées favorables à l’arrivée d’une équipe de division 1 sur le territoire de la Commission scolaire du Pays-des-Bleuets. Les dirigeants de la Cité étudiante étaient aussi déjà avancés dans leur dossier, ayant déjà identifié l’entraîneur en mesure de diriger l’équipe des Aigles dès l’automne.

L’établissement scolaire avait en outre fait valoir les bénéfices découlant de l’arrivée d’une équipe de hockey de compétition, soit d’éviter l’exode des jeunes et de contrer le décrochage scolaire en leur offrant un encadrement et un soutien pédagogique régulier à l’intérieur d’un curriculum reconnu par le ministère de l’Éducation. Leur persévérance aura donc porté ses fruits.