Dany Chouinard, DG de l’Association de hockey mineur Saguenay, assure que malgré les pertes importantes subies par suite des mesures prises pour freiner la pandémie, il n’y aura pas de hausse des coûts d’inscription la saison prochaine.
Dany Chouinard, DG de l’Association de hockey mineur Saguenay, assure que malgré les pertes importantes subies par suite des mesures prises pour freiner la pandémie, il n’y aura pas de hausse des coûts d’inscription la saison prochaine.

Hockey mineur Saguenay: des pertes importantes et des inquiétudes pour l’automne

La crise sanitaire découlant de la COVID-19 a affecté les revenus de plusieurs organisations, dont l’Association de hockey mineur Saguenay. Pour cet organisme, les annulations du hockey printanier, des activités des Championnats provinciaux de la Coupe Dodge, de plusieurs tournois et de camps de hockey représentent un manque à gagner d’environ 50 000 $ pour les mois de mars et avril.

En plus de ces pertes, une question importante pointe à l’horizon en vue de la prochaine saison : avec les pertes d’emplois et de revenus pour plusieurs familles, quelle sera la part du budget qui restera pour le dollar-loisir ?

Directeur général de l’Association de hockey mineur Saguenay, Dany Chouinard croit qu’au-delà des pertes printanières, l’un des défis qui les attendent sera le redémarrage de l’après-pandémie. « Ce sera un casse-tête, admet-il en entrevue téléphonique. Plusieurs personnes ne travaillent pas ou sont au ralenti. Quand (le hockey) va recommencer, est-ce que les gens auront le dollar-loisir ? Il va falloir trouver des solutions à moyen et à long terme parce que ce n’est pas tout le monde qui a de l’argent de côté. »

Depuis le début de la crise, l’organisme a pris les mesures pour réduire les dépenses, comme des demandes d’aide logées auprès des gouvernements et la mise à pied prématurée d’une partie du personnel. Mais les pertes imprévues font mal.

«Juste pour le hockey mineur, on évalue les pertes de revenus entre 40 000 $ et 50 000 $ pour les mois de mars et avril», estime le DG. Les championnats provinciaux (Coupe Dodge), les tournois de fin de saison et les tournois d’adultes ont été annulés. « On a beaucoup de pertes dans les revenus provenant de la restauration. Nos restaurants avaient acheté leur stock pour le reste de la saison. Tout était dans les congélateurs, mais ce ne sera pas tout qui sera encore bon la saison prochaine », explique M. Chouinard.

Pas de hausse

Malgré les pertes, il est déjà établi que l’organisation ne haussera pas les frais d’inscription pour la prochaine saison. « C’est sûr qu’on ne fera pas d’augmentation, mais ce sera difficile de faire une baisse de coût. On va essayer de voir ce qu’on va être capables de faire.»

Les dirigeants du Hockey mineur Saguenay s’estiment toutefois chanceux, car ils disposent d’encore deux mois pour tenter de trouver des solutions. «Dans certaines associations de hockey mineur, c’est le branle-bas de combat parce que leur période d’inscription pour la saison prochaine se déroule en mai et en juin. Nous, comme notre année financière se termine le 30 juin, nos inscriptions ne commencent que le 1er juillet. Ça nous donne donc encore du temps pour voir ce qui va arriver et comment se préparer en vue de la prochaine saison, fait valoir Dany Chouinard. Présentement, on n’est pas dans l’urgence.»

Des pistes de solutions sont anticipées en vue de la prochaine saison. « Si le gouvernement dit qu’on peut redémarrer le sport amateur, mais seulement à huis clos, on va essayer de diffuser les matchs sur Internet pour que les gens puissent voir évoluer leurs jeunes», cite-t-il en exemple.

Dans d’autres cas, par exemple les championnats de la Coupe Dodge, l’événement est reporté à l’an prochain. Comme les comités étaient déjà en place et que l’organisation était avancée, ce sera plus facile.«On va s’en sortir. On va trouver des idées même si, parfois, ça semble décourageant. Mais on est résilients», de conclure avec optimisme Dany Chouinard.