Patrick Tremblay, Renée Tremblay, Daniel Gobeil (à l'arrière), Martin Girard, André Rossignol, Jean-François Gagné et Jimmy Tremblay forment le nouveau conseil d'administration de l'Association du hockey mineur fusionné de Saguenay. La structure administrative et opérationnelle prendra la relève des trois associations actuelles en septembre 2018.

Hockey mineur: nouvelle structure à Saguenay

Pendant qu'un brouillard flottait sur Saguenay jeudi matin, le hockey mineur des trois arrondissements de Saguenay a levé le voile sur la nouvelle structure fusionnée qui chapeaute désormais les associations de La Baie, Chicoutimi et Jonquière. L'objectif est clair : en septembre 2018, la nouvelle direction unifiée sera en place, tant sur le plan administratif qu'opérationnel.
Par le passé, le dossier de la fusion des trois organisations de hockey mineur s'est longtemps heurté à des guerres de clochers. En janvier dernier, les autorités municipales ont mandaté Luc Quenneville pour mener à bien les démarches visant à fusionner les associations de La Baie, Chicoutimi et Jonquière. Ce dernier a fait cheminer le dossier tant et si bien que le premier conseil d'administration unifié a vu le jour, avec à sa tête Jean-François Gagné (Hockey mineur de La Baie). La nouvelle direction a été présentée officiellement en conférence de presse.
« Pour l'année en cours, les directions de chaque association demeurent en fonction jusqu'à la tenue des assemblées annuelles. À ce moment-là, les anciennes entités seront abolies pour céder la place à la nouvelle structure qui sera effective à la fois sur le plan administratif et opérationnel en septembre 2018. (D'ici là,) les directions actuelles de chaque association vont terminer leur mandat », a expliqué Luc Quenneville, agent de projet. Au cours des derniers mois, chaque association a délégué trois personnes pour la formation du comité provisoire, comité qui a revu les procédures.
Les efforts des derniers mois ont surtout été axés sur le volet administratif pour la formation du nouveau conseil d'administration, l'harmonisation des règlements généraux en retenant les meilleures pratiques de chaque organisation, souligne le président Gagné. « On a aussi réuni les budgets des trois arrondissements, lesquels étaient très différents en raison des particularités de chacune, pour établir un budget pro forma. » Le nombre d'inscriptions aura un impact sur le budget de la prochaine année sous la formule fusionnée ajoute-t-il.
Poste de DG
Au cours des prochains mois, la nouvelle structure souhaite uniformiser les événements (tournois, écoles de hockey, etc.). « On est à revoir tout le volet opérationnel et événements. On va regarder ce qu'on peut améliorer, mais pour l'instant, ça reste tel que tel. Tous les événements seront analysés pour éviter les chevauchements. On veut vraiment se donner un rythme et un dynamisme pour ne pas se nuire afin que ce soit l'ensemble de la clientèle qui en tire profit », souligne Jean-François Gagné.
Pour compléter la réorganisation, un nouveau directeur général sera embauché. Le poste sera affiché et le ou la candidat (e) recherché (e) devra posséder de très bonnes bases en hockey et en administration.
Ouverture
Luc Quenneville affirme que la démarche s'est très bien déroulée. « On n'a pas eu d'embûches majeures. Les gens des trois associations étaient ouverts à la fusion. C'était vraiment génial et chacune des associations était surprise de voir l'autre collaborer. »
Le président Gagné a aussi assuré que le comité n'a pas l'intention de réinventer la roue quant aux façons de faire. « Dans le double lettre, nous avons déjà des personnes en poste et on ne changera pas la roue qui tourne. Des gens se portent volontaires. Ce sera des camps d'évaluation qui sont en cours dans les différents arrondissements. Ce sera le même modèle, mais de façon fusionnée. Il y aura des comités techniques qui vont évaluer les jeunes et les placer au bon endroit, dans la bonne case, ce qui va diminuer grandement les irritants. Dans de plus petits bassins où il manque des joueurs pour compléter les équipes, je crois que ce sera un plus pour tous les joueurs et les équipes », plaide le président. Des rencontres de consultation seront tenues avec les parents d'ici la fin décembre.
Interrogé sur la grogne exprimée par quelques parents, Luc Quenneville admet qu'il s'attend à une légère diminution des inscriptions à l'automne 2018. « De ce qu'on sait des villes qu'on a consultées, quand il y a une fusion, il y a environ une baisse de 10 % », convient M. Quenneville, ajoutant qu'habituellement, la situation se résorbe l'année suivante.
Un concours pour le nom
La nouvelle administration du hockey mineur à Saguenay lance un concours populaire auprès des résidants de Saguenay pour trouver un nom représentatif des futures équipes de hockey simple et double lettre. Les gens ont jusqu'au 1er novembre pour inscrire leur trouvaille sur le formulaire et le déposer au bureau de l'association de hockey mineur de leur secteur.
Ce nom devra «représenter les gens de Saguenay: fonceurs, bâtisseurs, intenses, persévérants et entrepreneurs», précise-t-on. Les participants devront aussi fournir la signification du nom proposé en quelques mots. Un logo sera ensuite conçu pour la nouvelle désignation.
Le ou la gagnant(e) aura le choix entre une inscription gratuite tout au long de son parcours au hockey mineur de Saguenay ou un bon d'achat d'une valeur de 1000 $ à l'endroit de son choix. Pour plus d'information: 418-690-7360 ou par courriel: luc.quenneville@ville.saguenay.qc.ca.