Ce contenu vous est offert gratuitement, il ne vous reste plus de contenu à consulter.
Créez votre compte pour consulter 3 contenus gratuits supplémentaires par jour.
Émilie Bouchard (vice-présidente Rebelles), Claudia Dubois (ambassadrice) et Claudia Banville (présidente Rebelles) invitent les hockeyeuses du Saguenay-Lac-Saint-Jean à s’inscrire à la nouvelle concentration sport-études en hockey féminin qui sera offerte cet automne à Alma et à Arvida.
Émilie Bouchard (vice-présidente Rebelles), Claudia Dubois (ambassadrice) et Claudia Banville (présidente Rebelles) invitent les hockeyeuses du Saguenay-Lac-Saint-Jean à s’inscrire à la nouvelle concentration sport-études en hockey féminin qui sera offerte cet automne à Alma et à Arvida.

Hockey féminin: une concentration sport-études offerte dès l’automne [VIDÉO] 

Johanne Saint-Pierre
Johanne Saint-Pierre
Le Quotidien
Article réservé aux abonnés
Le hockey féminin franchit une nouvelle étape dans son développement au Saguenay-Lac-Saint-Jean avec l’implantation, dès l’automne, d’une concentration sport-études offerte à Alma et à Arvida.

Présidente de Hockey féminin Sag-Lac, Claudia Banville a en effet confirmé que le programme féminin sera offert au Pavillon Wilbrod-Dufour d’Alma et à l’École polyvalente Arvida, tandis que les entraînements sur glace et les parties locales se tiendront à l’Aréna Marcel-Claveau de Saint-Ambroise.

La pandémie aura eu le bon côté de permettre aux membres du conseil d’administration de plancher sur le projet, à défaut de pouvoir tenir différentes activités dans les arénas. Pour démarrer la concentration, il faudra recruter au moins 15 filles, peu importe qu’elles choisissent d’étudier à Alma ou à Arvida. Comme le temps des inscriptions scolaires battra bientôt son plein, Hockey féminin Sag-Lac mettra les liens pour s’inscrire dès aujourd’hui (jeudi), ainsi que le lien pour la séance virtuelle d’information qui aura lieu mardi prochain (23 février), à 19h.

Engouement

L’idée de lancer une concentration sport-études a germé lors du camp des Rebelles tenu à la fin août à l’Aréna Marina-Larouche.

« J’avais sondé les parents et les filles pour connaître leur intérêt si je mettais des efforts à démarrer une concentration hockey féminin. L’intérêt étant là, on a entrepris les démarches auprès des écoles et de Hockey Québec. Les deux écoles ont tout de suite accepté le projet, notre but étant de l’offrir autant au Lac-Saint-Jean qu’au Saguenay. C’est pourquoi on a choisi le PWD d’Alma et la Poly Arvida. On a ensuite entrepris des démarches pour trouver un plateau d’entraînement et notre choix s’est arrêté sur l’Aréna Marcel-Claveau de Saint-Ambroise, qui est centralisé (entre Alma et Arvida). Puis, il nous manquait une entente avec la ville que nous avons obtenue la semaine passée », raconte la présidente en entrevue téléphonique.

La présidente de l’association a confiance de recruter suffisamment de joueuses pour démarrer la concentration.

« Quand j’ai sondé l’intérêt au camp, il y a avait déjà plus de 15 filles qui étaient intéressées. On vise une équipe pour l’an 1 avec un total de 15 filles, et s’il y a vraiment un engouement, on va peut-être s’ajuster pour en avoir deux, explique Claudia Banville. Pour le moment, je suis surprise de voir l’engouement et je reçois beaucoup de messages. »

Pour mener à bien le projet, Claudia Banville a travaillé, au cours des derniers mois, avec les autres membres du conseil d’administration des Rebelles du Saguenay-Lac-Saint-Jean, Émilie Bouchard, Mélanie Tremblay, Martine Levasseur, Hélène Pedneault et Lucie Mérette, lesquelles avaient toutes de l’expérience par rapport aux Rebelles.

L’association de hockey féminin a aussi misé sur l’appui de quatre excellentes ambassadrices en Claudia Dubois, Ariane Aubin, Amélie Brassard et Sophie Gagnon, qui invitent les jeunes joueuses à profiter « d’une opportunité en or à ne pas manquer de perfectionner ses habiletés ».

Ces modèles inspirants ont tous déjà joué pour les Rebelles et ont poursuivi leur carrière au niveau collégial et universitaire. « Elles possèdent le bagage du cheminement sportif et académique du hockey féminin », souligne la présidente.

Pour plus d’information, consulter la page Facebook Hockey féminin Sag-Lac ou joindre l’organisme par courriel à rebelles.sag-lac@hotmail.com