Les joueuses présentes au pré-camp du hockey féminin du Saguenay-Lac-Saint-Jean étaient réparties dans trois catégories, soit le pee-wee, le bantam et le midget. Dimanche, elles ont pris part à deux entraînements d’une heure et demie sur la glace du Pavillon sportif de Kénogami.

Hockey féminin: plus de 50 joueuses au précamp

Malgré le premier beau week-end printanier, 52 hockeyeuses sur une possibilité de 70 ont répondu à l’invitation du Hockey féminin Saguenay-Lac-Saint-Jean pour le premier précamp tenu dimanche au Pavillon sportif de Kénogami.

Responsable du hockey féminin dans la région, Stéphane Lavoie était très satisfait de la réponse obtenue pour ce camp qui touchait trois catégories, soit le pee-wee, le bantam et le midget.

« C’est un précamp qui vise essentiellement à prendre une photo du bassin de joueuses que nous avons dans la région. Nous avons accueilli 52 joueuses réparties dans trois catégories sur une possibilité de 70, ce qui est très bon. Honnêtement, ce qui aide, c’est que c’est aussi l’année des Jeux du Québec qui aura lieu dans la région de Québec/Chaudière-Appalaches. Ça s’adresse à la catégorie bantam et c’est la première pratique officielle en vue de la sélection pour les Jeux », explique M. Lavoie. Le Saguenay-Lac-Saint-Jean termine habituellement entre le 12e et le 16e rang au classement des Jeux.

La victoire en finale des RebElles bantam A à la Coupe Dodge, volet féminin, a-t-elle eu un impact sur l’attrait du hockey féminin régional ? « Ç’a peut-être suscité de l’intérêt pour celles qui y participaient pour la première fois. Ces dernières sont revenues aujourd’hui (hier). Ces joueuses ne connaissaient pas le hockey féminin. Les parents de certaines joueuses m’ont dit qu’il y a deux semaines, il n’était pas prévu que leur fille vienne au précamp. Mais comme elles ont vécu l’expérience de la Coupe Dodge, elles sont venues voir. Ça leur permet de se connaître. »

Les hockeyeuses ont aussi eu un aperçu de l’équipe pour la prochaine saison. « On les a placées dans le groupe où elles seront l’an prochain, souligne M. Lavoie. Elles voient quelles filles montent dans la catégorie et avec qui elles seront lors de la sélection. »

Malgré la forte réponse des joueuses dimanche, le responsable du Hockey féminin souligne qu’il reste encore bien des joueuses à recruter. « Il reste encore plusieurs joueuses du calibre atome et pee-wee qui jouent encore avec les garçons. Elles ne sont pas convaincues, car elles n’ont pas joué avec des équipes uniquement féminines. Mais quand elles l’ont essayé, elles veulent habituellement rester, parce que le social est vraiment fort », fait valoir Stéphane Lavoie.

Au cours des deux prochaines semaines, M. Lavoie va communiquer avec les joueuses présentes au camp afin de connaître leurs intentions en vue de la prochaine saison. Les équipes féminines vont jouer contre des équipes masculines dans le simple lettre. Les joueuses intéressées peuvent communiquer avec M. Lavoie, soit sur la page Facebook du Hockey féminin Saguenay-Lac-Saint-Jean ou par courriel. Les joueuses inscrites seront de retour en août pour les prochains entraînements.