Guillaume Bolduc a remporté la troisième édition du 6-12h de St-Ho.

Guillaume Bolduc remporte le 6-12h de St-Ho

Guillaume Bolduc a remporté la troisième édition du 6-12h de St-Ho. Une douzaine de cyclistes ont participé, samedi, à cet événement unique, en vélo de route, au Québec.

La victoire est plus que savoureuse pour l’athlète qui a terminé dernier en 2017 en raison d’un pépin de santé. Samedi, il a complété 15 tours du parcours de 25 kilomètres en conservant une moyenne de 30 km/h incluant les arrêts. « Il a terminé premier, et ce, haut la main. C’était impressionnant de le voir aller. Il avait le couteau entre les dents », raconte Sylvain Grenier, qui porte plusieurs chapeaux au sein du RUQ, dont celui de fondateur.

Vincent Nadon de Montréal se retrouve en deuxième position de la compétition qui se tenait à Saint-Honoré. Le champion de 2017, Sylvain St-Gelais, est monté à nouveau sur le podium, cette fois-ci, en troisième position. La troisième édition aura été le théâtre de seulement deux abandons hâtifs.

Seulement deux participants provenaient du Saguenay. La dizaine d’autres athlètes habitent le Lac-Saint-Jean, Québec et Montréal. Sylvain Grenier est bien fier de l’impact de cette compétition qui est encore toute jeune et qui se déroule sans grande campagne publicitaire. « Nous pourrions faire les courses à Québec ou ailleurs. Toutefois, ce n'est pas notre mission. Les retombées sont bénéfiques pour l’économie locale. C’est intéressant pour la communauté », ajoute-t-il.

La course créée par le Regroupement d’ultracyclisme du Québec (RUQ) se déroule sur une boucle de 25 kilomètres. Le vainqueur est celui qui effectue le plus grand nombre de tours après 12 heures de compétition. Contrairement, aux autres courses traditionnelles, les participants se retrouvent à affronter le temps et non les autres. Au final, les tours qui doivent être effectués en moins d’une heure sont l’unique statistique comptabilisée.  

L’événement de samedi est le premier de la saison du RUQ. Le prochain rendez-vous est prévu le premier juillet alors que se tiendra la troisième édition du tour Extrême. Les cyclistes devront faire le tour du Lac-Saint-Jean le plus rapidement possible en solo ou en équipe.